vendredi 31 mai 2013


Des manifestants anticapitalistes devant la BCE à Francfort



Entre 1.200 et 1.500 personnes selon la police, 3.000 selon l'organisation anti-capitaliste Blockupy, se sont rassemblées vendredi matin devant la Banque centrale européenne (BCE) et le siège de la banque allemande Deutsche Bank à Francfort, pour protester contre les politiques d'austérité en zone euro. Ils se sont dispersés en fin de matinée.


"Malgré la pluie et l'orage, le blocage de la BCE a été un succès", a jugé Blockupy sur le réseau social Twitter.

Une partie des manifestants a prévu de se rendre à l'aéroport de Francfort mais sans grand espoir d'y parvenir selon Blockupy, en raison des nombreux barrages policiers installés autour du troisième aéroport européen.

Des barrières avaient été dressées autour de la BCE dès mercredi pour interdire aux manifestants les abords de l'institution. Plusieurs centaines de policiers ont été déployés dans le centre-ville.

Un petit groupe de manifestants masqués a tenté de forcer les barrages, a indiqué un porte-parole, ajoutant que les forces de l'ordre avaient fait usage de gaz poivre. Mais aucun incident majeur n'a été déploré.

Blockupy a annoncé la tenue d'une conférence de presse vers 15h.

Samedi, qui marquera le 15e anniversaire de la fondation de la BCE, l'organisation a annoncé une manifestation dans le centre-ville de Francfort, pour laquelle elle espère réunir 20.000 participants.
Un paysan chinois amputé des deux bras fabrique ses propres prothèses bioniques


Sun Jifa, agriculteur chinois de 53 ans a conçu lui-même ses propres prothèses après avoir perdu ses bras lors d’une pêche à l’explosif. 8 ans de travail auront été nécessaires pour réaliser ces membres bioniques. L’homme met désormais son expérience au service d’autres personnes amputées en fabriquant des prothèses mécaniques qu’il vend 10 fois moins cher que celles proposées à l’hôpital.

Audace et ingéniosité

Tenir un verre, une fourchette, s’habiller, impossible lorsqu’on est amputé des deux bras. De cette réalité là, Sun Jifa n’en voulait pas. Suite à la perte de ses membres supérieurs il y a 9 ans, l’agriculteur chinois devait poursuivre son travail pour nourrir sa famille. Choisir entre des prothèses bas de gamme de mauvaise qualité ou d’autres trop coûteuses vendues à l’hôpital, dilemme. Sun a répondu par l’audace et l’ingéniosité.

8 ans de recherche et développement plus tard, les prothèses sont là, elles fonctionnent, et même très bien. Moins d’un kilo pour cet assemblage de ferraille et de plastique. Parti de rien, l’homme a fait montre d’une opiniâtreté peu commune. Aujourd’hui, il peut poursuivre son travail et vaquer à ses occupations librement. Jolie victoire sur la résignation qui aurait pu le gagner au lendemain de son accident.

Coup double

Un inventeur de ce genre passe rarement inaperçu. Très vite, l’histoire de Sun Jifa a été rapportée aux quatre coins de l’Empire du Milieu. Il est devenu une star nationale, et d’autres personnes amputées sont venues à lui. Depuis, il leur fabrique des prothèses bioniques au dixième du prix de celles proposées à l’hôpital. Avancée sociale donc, et commerciale aussi, puisque Sun a déjà vendu 1.000 paires de bras artificiels.

Nicolas Blain

Une intermittente interrompt l'émission de Cyril Hanouna sur D8 pour annoncer des baisses de salaire chez Canal



TÉLÉVISION - C'est un fait plutôt rare qui s'est déroulé en direct lors de "Touche pas à mon poste" jeudi soir sur D8. Une intermittente de la chaîne et collaboratrice de l'émission a interrompu Cyril Hanouna pour faire passer un message:

"Je tiens à dire que beaucoup d'intermittents de D8 sont en difficulté car on nous impose une baisse de salaire. (...) Le groupe Canal+ qui a racheté D8 dernièrement nous impose une baisse de salaire. Pour ma part, c'est 25% mais tous les intermittents sont touchés. Alors que le groupe Canal+ fait un chiffre d'affaires de cinq milliards d'euros je crois. On nous prend à la gorge. J'ai envie de travailler avec vous mais j'ai envie de gagner ma vie."


Le présentateur vedette de la chaîne n'a pas cherché à stopper le discours de cette intermittente, la laissant s'exprimer jusqu'au bout.

A la fin de son intervention, Cyril Hanouna dit tout de même à la jeune femme, émue aux larmes: "Pourquoi tu me l'as pas dit avant?!", ajoutant peu après: "Moi je les appelle tout de suite Canal". Invité en plateau, Jean-Luc Mélenchon est resté médusé tout au long de cette courte interruption.

Source : Huffingtonpost
A 5 ans, Sophia a déjà lu 875 livres (en un an)

Sophia a 5 ans et elle adore la lecture. Plus qu'une passion: une obsession. Élève en maternelle dans une école de Louisiane (Etats-Unis), la petite fille apprécie tellement son apprentissage des mots que les livres s'accumulent sur les tablettes de sa bibliothèque: 875 en un an à peine...

A l'heure où les enfants de son âge peinent à déchiffrer les mots, Sophia commence à manquer de livres: la petite fille lit tellement qu'après avoir épuisé le catalogue de la bibliothèque maternelle, elle s'est attaquée à celui de l'école primaire.

La bibliothécaire va devoir renflouer les étagères mais elle se réjouit avant tout d'observer un tel amour de la littérature s'éveiller dès le plus jeune âge: "C'est très inhabituel chez une élève de maternelle. Un tel nombre de livres en un an? C'est rarissime", confie Mary Lanier à WAFB, une chaîne d'info de Louisiane.

Le père de Sophia ne cache pas sa fierté et aide sa fille à choisir ses lectures à la bibliothèque scolaire. Sophia dépouille littéralement les rayons à raison de 20 livres par semaine: "Elle adore lire et elle lit tout le temps, parfois même à l'heure où les enfants devraient plutôt dormir."

Sophia ne compte d'ailleurs pas en rester là et... envisage déjà de passer à l'écriture. Son premier livre s'intitulera "Sophia's Pet" (littéralement, "L'animal de compagnie de Sophia") et racontera l'histoire d'une tortue dotée de super pouvoirs.

La fabuleuse histoire de Sophia, elle, ne fait que commencer...

jeudi 30 mai 2013

Le Portugal doit sortir de l'euro : c'est le best-seller local de l'année qui le dit


« Pourquoi nous devons sortir de l'euro », ouvrage d'un économiste portugais, est la meilleure vente de livre actuellement dans le pays. Un signe, dans ce pays jusqu'ici très europhile, que l'austérité commence à provoquer des interrogations.

SUR LE MÊME SUJET

Si on jette un œil sur la liste des meilleures ventes de livres de n'importe quel pays européen, on trouve quasi-immanquablement la série des best-sellers britanniques porno-chics « 50 nuances... » Mais, au Portugal, un autre livre s'est invité dans ce classement. 

Son titre : « pourquoi nous devons sortir de l'euro » (Porqué Devemos Sair do Euro).

 7.000 exemplaires de cet ouvrage écrit par un professeur d'économie de l'université technique de Lisbonne de 64 ans, Joao Ferreira do Amaral ont été vendus, ce qui est énorme pour le marché lusitanien. Une quatrième édition a été mise sous presse...

Gagner aisément de la compétitivité

Dans ce livre, l'économiste défend l'idée que l'entrée du Portugal dans l'euro n'a pas été le choix du peuple portugais (il n'y a pas eu de référendum au Portugal en 1992 sur le traité de Maastricht), mais celui de ses élites. Ce choix n'était pas adapté à la situation de l'économie portugaise et la tourmente financière dans laquelle s'est enfoncé le Portugal depuis 2010 en est, selon lui, la preuve éclatante. Suit une démonstration pour prouver qu'une sortie du Portugal de la zone euro est possible et souhaitable.

Selon Joao Ferreira do Amaral, la dévaluation du nouvel escudo qui suivra la sortie de l'euro permettra de relever rapidement la compétitivité du pays et de réaliser rapidement ce que les deux derniers gouvernements s'échinent à réussir depuis trois ans à coup de coupes budgétaires et de « réformes structurelles. » Il ne cache pas que sa proposition qui entraînerait une dévaluation de 15 % et une inflation de 20 % ne soit par ailleurs douloureuse, mais elle offrirait des possibilités de développement que la participation à la zone euro ne permet pas d'utiliser aujourd'hui.

« Persister dans une attitude suiviste face à l'Europe - attitude qui était déjà inadéquate lorsque l'Europe fonctionnait bien, mais qui devient incompréhensible quand l'Europe se transforme en un espace d'exercice du pouvoir allemand - serait non seulement inadapté, mais positivement une erreur et le Portugal mérite mieux », conclut l'auteur.

Une situation politique difficile

Le succès de ce livre est certes peu étonnant au regard de la situation du Portugal, un pays qui a demandé une aide financière de 78 milliards d'euros au FMI et à l'UE à l'automne 2010. Le PIB a reculé de près de 13 % depuis, le chômage frôle les 15 % de la population active et les perspectives de redressement de l'économie sont très faibles, malgré des chiffres de déficit public et d'exportations encourageants.

Au premier trimestre 2013, le PIB portugais a ainsi connu la plus forte baisse de l'ensemble de l'UE avec un recul de 1,8 % par rapport au trimestre précédent. Le Portugal a, du reste, été secoué par de nombreuses manifestations ce printemps quand près de 10 % de la population étaient descendus dans la rue. Pour autant, l'attachement à l'euro est resté un élément assez fort dans la société lusitanienne. Le dernier sondage sur la question, qui date néanmoins d'il y a un an, précisait que 72 % des Portugais ne souhaitaient pas quitter l'Union économique et monétaire.

Une classe politique encore très europhile


Il est vrai qu'à l'exception de l'extrême-gauche, la classe politique portugaise demeure très favorable à l'euro et a fait une très mauvaise réception de cet ouvrage. Les Sociaux-démocrates de centre-droit au pouvoir ont fait du retour du Portugal sur les marchés leur priorité et ils ont tenu à remplacer les mesures d'économies censurées en avril par la cour constitutionnelle à hauteur de 1,3 milliard d'euros. 

Selon les derniers sondages de ce mois de mai 2013

la poussée des partis eurosceptiques est assez faible : les Communistes sont donnés à 9,5 %, soit 1,5 point de plus qu'en 2011 et le Bloc de gauche, qui regroupe plusieurs formations d'extrême-gauche, est donné à 7 % contre 5 % en 2011. On est loin des raz-de-marée de Syriza en Grèce ou de Beppe Grillo en Italie. Néanmoins, le succès de ce livre montre combien le Portugal s'interroge sur sa place actuelle dans l'Europe.

Source : La tribune
Améliorer la santé du corps et se guérir en prolongeant la longévité avec l'exercice "Huile-Bouche"


Les conseils d'un dentiste Suisse pour améliorer la santé. Cela ne coûte rien d'essayer.

Par Jean-Claude DIERIECK - Médecin-Dentiste
Ondine 8 - 1008 Prilly - Suisse - Tél.: + 41(0)21.634.38.00
Améliorer la santé du corps et se guérir en prolongeant la longévité avec l'exercice "Huile-Bouche"

Historique et expériences
Le Dr F. Karach, l'un des participants au Congrès de l'Académie des Sciences d'Union Soviétique, du groupe ukrainien des oncologues et bactériologues, a fait part, lors de ce congrès, qu'il a été étudié en Ukraine une méthode simple de guérison du corps humain au moyen d'huile de carthame, tournesol ou à défaut d'arachide. Le Dr Karach explique que l'intérêt de cette thérapie réside principalement dans le fait qu'elle est aisée, naturelle, bon marché et efficace. Il a été constaté que des populations d'Ukraine prennent quotidiennement dans la bouche de l'huile et la mélangent avec la salive, en malaxant le tout pendant 15 à 20 minutes puis la rejettent. La suite du traitement se fait naturellement par l'organisme. Cette méthode serait très ancienne et source de santé et longévité.

Cette méthode de traitement et d'hygiène soigne le corps humain en entier et en même temps a un effet préventif sur la maladie en général. Avec cette méthode, il est possible de guérir tous les organes. La microflore n'est pas détruite et l'organisme est protégé. Ceci aura en plus des conséquences positives sur la durée de vie. En utilisant ce système d'hygiène, on pense qu'il est possible de vivre beaucoup plus longtemps (L'espérance de vie devient supérieure à 120 ans, voire supérieure à 140 ans selon le Dr F. Karach).

La Méthode de traitement et d'hygiène Huile-Bouche

Mettre dans la bouche 1 cuillère à soupe, ou au minimum 1 cuillère à thé d'huile végétale biologique et pressée à froid. La plus adaptée des huiles étant l'huile biologique de carthame ou de tournesol (d'autres huiles végétales sont également valables). Mélanger l'huile avec la salive dans la bouche fermée, 
pendant environ 15 à 20 min. Bien la faire passer entre les dents et dans toute la bouche. Attention : en cas de problèmes de santé graves et chroniques, commencer par une durée de 5 à 7 minutes pour l'augmenter progressivement à 15 à 20 minutes en fonction des réactions. ¨ Rejeter l'huile et tout cracher dans la cuvette - Ne pas avaler d'huile et de salive.

Il est recommandé de nettoyer la cuvette après avoir rejeté le liquide. Dans la composition du liquide recraché se trouvent de grandes quantités de bactéries, des agents pathogènes divers et des substances nuisibles. Lorsque l'on met une goutte de ce liquide sous un microscope (agrandissement 600 fois) on trouve des filaments en mouvement. Les microbes sont là dans leur premier stade de développement. Le traitement à l'huile sera effectué de préférence le matin, avant le petit-déjeuner. On conseille aussi un nettoyage de la langue dès le réveil (même sans l'exercice Huile-Bouche). En raclant la langue au matin avec un racloir ou une cuillère on retire une couche de matière qui s'y est déposée durant la nuit et que nous ingérons nouvellement si elle n'est pas retirée par le raclage.

Remarque : Afin d'accélérer le processus de guérison, le traitement peut être renouvelé plusieurs fois dans la journée, mais toujours avec l'estomac vide, donc avant les repas. Quant à savoir combien de fois on devrait faire ce traitement à l'huile dans la journée, c'est au patient de répondre d'après son processus de guérison et selon comment il se sent, en relation avec son état de santé du moment. Trois fois au maximum semble raisonnable et une fois au minimum.

Les résultats de cette thérapie efficace étonnent. Si elle laisse une impression d'incrédulité au vu de son extrême simplicité, il est aussi facile de la tester personnellement et chacun pourra faire ses réflexions et conclusions. Cette méthode de traitement saine, biologique peut atteindre avec succès les buts de guérison. On arrive ainsi à soigner des maladies et à les guérir totalement, même celles que la chirurgie ou les médicaments n'ont pu soigner. Avec la méthode Huile-Bouche, on pourra guérir aussi bien les maux de tête, bronchites, maux de dents, thromboses, maladies du sang chroniques, arthrose, paralysie, eczéma, douleurs stomacales et intestinales, maladies cardiaques et rénales, encéphalites et les maladies spécifiques aux femmes, maladies de la peau, etc.

L'une des actions frappantes de ce traitement est la fixation des dents un peu déchaussées, l'assainissement des gencives sanguinolentes et l'évident blanchiment des dents. 
En utilisant cette méthode de soins et d'hygiène, on évitera des maladies importantes, telles que les maladies du sang chroniques, de l'estomac, des poumons, du foie, des nerfs et cela s'avérera une aide indéniable contre l'insomnie.

Des maladies graves ont été soignées très rapidement, soit en l'espace de deux à quatre jours.

Les maladies chroniques peuvent exiger plus de temps pour être soignées, parfois jusqu'à une année d'exercice quotidien. Toutefois des améliorations réjouissantes sont toujours constatées. On note même qu'une personne a été guérie d'une maladie chronique dont elle souffrait depuis quinze ans. Par exemple d'importants problèmes d'arthrose avec d'indispensables séjours au lit ont été éliminés après trois jours d'exercice déjà.

Si on peut formuler des doutes lorsque le traitement présente une aggravation apparente et momentanée du "sentiment de malaise", sachez que ceci est normal puisque l'organisme se réveille de sa torpeur.
On constate souvent ce phénomène chez des patients en voie de guérison et ayant souffert par le passé de plusieurs maladies différentes. Ce phénomène peut apparaître les premiers jours de l'exercice Huile-Bouche comme par la suite. Les veilles maladies ou leurs séquelles résiduelles re-surgissent pour disparaître définitivement. Il n'y a aucune raison sérieuse d'interrompre le traitement, même si une élévation de la température devait apparaître. On devrait, au contraire, continuer ce traitement une fois par jour jusqu'au bout (12 mois) sans interruption. Si, pour diverses raisons, vous deviez stopper le traitement en cours de route, pensez que la guérison se réalisera en poursuivant le malaxage de l'huile dans la bouche. Il y a lieu d'insister sur le fait que l'aggravation apparente momentanée de l'état de santé est le signe que la maladie disparaît, que l'organisme se réveille et reprend des forces. L'idéal étant toutefois d'utiliser ce traitement sous forme préventive et d'hygiène, sa vie durant, sans limite d'âge. Plus vite l'exercice Huile-Bouche est commencé, plus la longévité et la santé seront meilleurs.

On considère que 98 % des atomes du corps sont remplacés une fois par an. Selon le Dr Deepak Chopra, on change constamment de corps. L'épiderme se renouvelle une fois par mois. 
L'eau du corps, environ 2/3 du poids, se renouvelle en 20 jours.
La muqueuse gastrique se renouvelle tous les cinq jours.
Un foie nouveau est fabriqué toutes les six semaines.
L'ADN au niveau des atomes, change tous les deux mois.
Le corps est composé d'environ 32 milliards de cellules vivantes et organisées qui écoutent nos discours intérieurs.

Le corps physique tel que nous l'expérimentons maintenant est le résultat de tous les concepts, idées, croyances et habitudes (alimentaires particulièrement…) que nous avons eus jusqu'à présent. Ces concepts, idées, croyances et habitudes destructives peuvent être modifiées par chacun d'entre nous dès maintenant.
Reproduit avec l'aimable autorisation de la revue Alternatif


'Le Viagra féminin va rendre les femmes agressives sur le plan sexuel'


« Nous avons fait l'amour cinq fois par semaine, avant qu’auparavant, nous ne le faisions qu’une fois par semaine » a dit une certaine Zita, dont l’expérience est rapportée par Daniel Bergner dans le New York Times. Zita s’est fait prescrire du Lybrido, une sorte d’équivalent féminin du Viagra, ce médicament qui est utilisé pour traiter l’impuissance masculine. «Je voulais toujours faire l’amour,

même juste après l'avoir fait. Je me sentais excitée en permanence et je ressentais une sorte de palpitation, comme si je devais faire quelque chose si je ne voulais pas que cela me poursuive toute la nuit. J’en voulais encore et toujours plus », explique-t-elle.

Lybrido, conçue par le laboratoire hollandais Emotional Brain, vise à remédier au problème de la faiblesse de la libido des femmes. Sa formule contient de la testostérone et une substance voisine de celle que l’on trouve dans le Viagra. Elle ambitionne d’augmenter le désir sexuel des utilisatrices et de faciliter leur accès à l’orgasme. Elle devrait être commercialisée à partir de 2016... Si elle obtient l'agrément de la FDA, la Food and Drug Administration, l'agence américaine qui s’assure de la sécurité des médicaments et valide leur mise sur le marché.

Mais ce remède suscite déjà la polémique, certains s’inquiétant que le Lybrido ne soit « trop efficace » et qu’il ne transforme des mères de famille auparavant tranquilles en redoutables nymphomanes.

Daniel Bergner rapporte les inquiétudes des laboratoires pharmaceutiques qui avaient envisagé autrefois de développer ce type de médicament, à ce sujet. «Plus d'un consultant de l'industrie m'a dit que les sociétés craignaient que les résultats de leur étude seraient trop forts et que la FDA ne rejette leur demande parce qu’elle estimerait que la substance pourrait conduire à des excès sexuels, des adultères en pagaïe, et à une fracture sociale », écrit-il.


L'industrie pharmaceutique a donc choisi de brider la formulation du médicament, pour qu’il ne soit pas « trop efficace ». « Vous voulez qu’il y ait de bons effets, mais pas trop bons », commente Andrew Goldstein, un expert américain de la santé de la femme, qui a mené une étude pour la Flibansérine, un médicament qui s’attaquait déjà au problème de la libido féminine défaillante et qui avait été rejeté par la FDA pour « efficacité insuffisante ». « Les experts en présence en ont beaucoup discuté. Il était nécessaire de montrer que vous n’alliez pas transformer les femmes en nymphomanes », explique-t-il.

Source : Express.be
Du blé OGM non-approuvé de Monsanto dans l’agriculture américaine


Le ministère de l’Agriculture américain a déclaré mercredi qu’une souche non approuvée de blé transgénique a été découverte dans un champ de l’Oregon, constituant une menace potentielle pour commercer avec d’autres pays qui sont préoccupés au sujet des aliments génétiquement modifiés.

Dr. Michael Firko du Service d’Inspection Sanitaire de l’USDA a déclaré qu’un agriculteur a découvert des plantes génétiquement modifiées sur son exploitation.

Il n’y a actuellement aucune souche de blé transgénique approuvée dans l’agriculture américaine. Selon les responsables de l’USDA, la souche retrouvée est la même que le blé génétiquement modifié testé par Monsanto et qui n’a jamais été approuvé. Monsanto a cessé de tester ce produit dans l’Oregon et dans plusieurs autres états en 2005.

L’USDA a déclaré que le blé transgénique est sain à la consommation, mais le ministère étudie comment il s’est retrouvé dans le champ.

Cette découverte pourrait avoir de graves implications pour l’industrie agroalimentaire américaine si ce blé OGM s’avère être largement utilisé. De nombreux pays dans le monde n’accepteront pas l’importation d’aliments génétiquement modifiés.

Les agriculteurs biologiques ont exprimé leur préoccupation sur une potentielle pollution de leur production.


Sources : HuffingtonPost / Le Journal du Siècle

mercredi 29 mai 2013

Justin Bridou était américain...Maintenant, il est chinois!

Des cochons d'élevage destinés à la fabrication de produits industriels à base de porc Copyright Reuters

 (on va devoir faire attention a notre assiette sur les produit dit "français")

Un fonds d'investissement chinois rachète le groupe Smithfield Foods pour la coquette somme de 7 milliards de dollars. Spécialiste des hot-dogs, la société américaine avait racheté en 2006 le groupe Aoste qui compte dans son portefeuille de marques Cochonou et Justin Bridou...

Le saviez-vous ? Depuis 2006, le saucisson Justin Bridou était américain. Mais ça c'était avant, car maintenant, il est chinois! Le fonds d'investissement Shuanghui International Holdings a en effet annoncé mercredi le rachat du groupe d'alimentation américain spécialisé dans la viande de porc Smithfield Foods. Pour 7,1 milliards de dollars, le fonds s'offre certes les hot-dogs qui ont fait la renommée de la multinationale, mais aussi une tranche de notre charcuterie, puisque le groupe avait racheté en 2006 les marques du groupe Aoste qui controle notamment Justin Bridou, Cochonou ou Jean Caby.

Spécialiste du porc industriel

La viande de porc, Shanghui International Holdings la connaît bien : "Shuanghui est l'un des principaux producteurs de porc en Chine et l'un des pionniers de la préparation industrielle de viande du pays avec 30 ans d'expérience », explique le président de Shuanghuai, Wan Long, dans un communiqué. Et d'en faire la plus grosse entreprise chinoise de préparation industrielle de viande en termes de capitalisation boursière. D'ailleurs, les marchés ont vivement réagi à l'annonce de cette transaction : le titre de la société américaine bondissait de 25% en début d'après-midi.


Il faut dire que le fonds a mis les petits plats dans les grands pour séduire les actionnaires de Smithfiels Foods : elle compte débourser 34,00 dollars par action, soit une prime de 31% par rapport au cours de la société américaine vendredi dernier. A l'issu de la transaction, Smithfield devrait être retiré de la cote et sera intégré à Shanghui. Elle conserve toutefois son directeur général, ses équipes, et son activité. Le goût du saucisson ne devrait pas en pâtir, et trouvera toujours sa place à table avec un verre de Saint-Emilion... Chinois lui aussi ! 

Source : Latribune
Anti mariage gay : La police politique française en action


 Lors de la dernière manif anti mariage gay, les forces de l'ordre ne sont pas contenté de faire leur boulot et d'éviter les débordements mais elles ont participé à une véritable bataille rangée en bombardant les manifestants avec divers objets dont des bouteilles et en procédant à des arrestations arbitraires

En dépit de l'opposition de la majeure partie de la population et de la mobilisation d'un million de militants, la France est devenu le 15 ème pays à légaliser le mariage entre couples paires du même sexe.

Encore une fois,  les mondialistes sont parvenu à imposer l'un de leurs projets. La légalisation du mariage gay au même moment dans divers pays illustre assez bien la puissance de ce réseau occulte qui travaille contre les intérêts des peuples.

Source : leschroniquesderorschach

  
Ouverture du Portail Rapport 

Nous avons ouvert le portail! Pour la première fois dans l'histoire humaine, l'énergie de la grâce divine est entré dans la surface de la planète directement à partir de la Galactic Soleil Central. 



Cela a des conséquences durables et à long drastiques sur la grille éthérique et astral autour de notre planète. Tous matrice éthérique et astral, tout Archontes et reptiliens et leurs technologies ont été entassés dans une couche très mince qui s'étend autour de 100 pieds (30 mètres) vers le haut et vers le bas à partir du profil de la surface de la planète.

 Toutes les régions situées plus haut et plus bas du profil de surface ont été complètement effacées et libéré. C'est une grande victoire de la Lumière et l'une des principales étapes nécessaires avant la victoire finale et l'événement.

Vous pourriez être à sentir qu'il ya moins d'attaques en moins d'influence des entités non-physiques négatives.


L'activation du vortex ALMA a assuré que l'humanité va enfin commencer à se connecter avec son âme. 

Source : Traduit de cobra

mardi 28 mai 2013

Affaire Cahuzac : L’arbre qui cache la forêt

(audio)

François Hollande a du souci à se faire : Pierre Condamin-Gerbier explique n’avoir pas supporté constater que ceux qui critiquaient Jérôme Cahuzac avaient eux-mêmes de l’argent caché dans les coffres-forts suisses.

Ils seraient une dizaine à avoir un compte dans la banque suisse Reyl parmi les personnalités politiques françaises actuelles. C’est ce qu’affirme un ancien salarié, aujourd’hui libéré du secret bancaire. S’il dit vrai, une bombe s’apprête à exploser.


On peut aboutir à un vrai scandale républicain. Il y a des Cahuzac à droite et d’autres Cahuzac à gauche. Au sommet de la pyramide, il y a des motivations du secret qui sont tout à fait détestables. C’est le mensonge d’un système politique.”
Christine Boutin s'emporte sur son mariage avec son cousin


POLITIQUE - Revigorée par son combat contre le mariage pour tous, Christine Boutin se fait entendre partout. 

Invitée sur le plateau de Ca vous regarde sur LCP lundi 27 mai, un internaute l'a interpellée au sujet de sa vie privée: "Madame Boutin, vous qui êtes mariée avec votre cousin germain, cela ne vous dérange pas de vous immiscer dans la vie privée des homosexuels?"

Quoique rigoureusement exact -la présidente du Parti démocrate chrétien est en effet mariée depuis 45 ans à son cousin germain Louis Boutin avec qui elle a eu 3 enfants- Christine Boutin n'a pas apprécié l'intervention du téléspectateur qui qualifiait son mariage "d'incestueux". "Monsieur, laissez-moi tranquille avec mon mari" a-t-elle martelé. "C'est inacceptable. Il n'y a pas d'inceste avec mon mari, c'est une affaire privée" a répété Christine Boutin.


Comme le précise lors de l'émission, les mariages consanguins sont interdits entre frères et sœurs ou entre oncle et nièce, mais ils sont autorisés entre cousins germains. L'Eglise catholique est, elle, un peu plus stricte: ainsi le mariage entre cousins germains nécessite une dérogation.
Benjamin Fulford


Le vent a définitivement changé contre la cabale, mais il ya des grandes batailles à venir

Maintenant, il ya des panneaux partout que le vent a tourné de façon décisive contre les sabateo satanique cabale et leurs plans pour une dictature fasciste mondiale Nouvel Ordre Mondial contrôlée par des «familles». Par exemple, le pape devrait prononcer un discours Francisco sur la tyrannie financière et les comptes de garanties globales lors de la visite en Amérique du Sud en Juin, selon un haut responsable de la loge maçonnique P2.

Le président Obama, quant à lui, a fait un discours la semaine dernière qui, fondamentalement, a admis que le gouvernement américain est devenu un criminel et était sur le point de corriger leurs manières.
Cependant, Sabateans n'ont toujours pas renoncé et peuvent utiliser quelques trucs plus sales avant leur défaite finale. Le récent incendie voiture de masse en Suède, la "décapitation" au Royaume-Uni, le coup de poignard en France etc, tout semble partie d'un effort global en quelque sorte à provoquer leur planifiée de longue date musulmans / chrétiens guerre. Il ya aussi la question d'Israël, qui doit encore être organisées.

Au Japon, même les «tueurs à gages économiques» de la cabale ont causé un tollé provoquant la volatilité des marchés, dans une tentative de faire dérailler le "Abenomics" Le Premier ministre Shinzo Abe. Cela fait partie d'une bataille inachevée pour le contrôle du Japon. 

Il ya aussi des indications que la récente élection japonais lui a été volé par la faction Abe Rockefeller, Goldman Sachs, et le Conseil de cabale des relations étrangères. Le dépouillement des votes à la dernière élection générale a donné Abe japonais les deux tiers du parlement contrôle dictatorial a été fait par des machines faites par une compagnie appelée Musashi. 

Selon les recherches d'un militant japonais droite n'ont été que partiellement en mesure de confirmer la propriété de Musashi a été tracée par un groupe de sociétés fictives à un groupe appelé «gestion d'actifs Forrest" dirigé par un ancien employé de Goldman Sachs et membre Peter nom Greiger CFR. Ce que nous pouvons confirmer, cependant, à partir de plusieurs sources, c'est que les dernières élections ont été volées en faveur de Abe par une coalition qui comprend les jeunes officiers du ministère de la Défense du Japon.

Qu'est-ce que tout cela signifie n'est pas certain, mais il est clair à partir d'autres sources que le Japon est divisé en son milieu entre deux factions. Une faction est liée à Rockefeller, Goldman Sachs et le CFR et veut le prince héritier Naruhito et membre de la Commission trilatérale Hisashi Owada de Rockefeller, dont la fille est la princesse Masako reprendre le rôle de l'empereur et donc la contrôle sur le Japon. L'autre faction veut que son frère cadet, le prince Akishino (ayant un héritier mâle) prendre et de détenir le trône purement japonais.

La faction Rockefeller ne veut pas de normalisation des relations avec la Corée du Nord et la réunification de la péninsule coréenne, car cela permettrait d'éliminer le contrôle financier par le secret complet. C'est pourquoi la cabale a été essaye désespérément de provoquer une guerre en Asie de l'Est.
Malgré cela, l'impulsion à la réunification de la péninsule coréenne et la paix en Asie du Nord se poursuit. La Corée du Nord en général et japonais aile droite cabale soudoyés par les provocations de montage ont été éliminés.

Cependant, la bataille pour libérer le Japon est loin d'être terminée et les effets de 67 ans d'occupation militaire brutale qui traîne encore. Les traîtres qui ont bénéficié de cette profession sont naturellement réticents à perdre leur pouvoir et de laisser le peuple japonais connaissent la vérité.

Ce qui est encore difficile de savoir si le Japon "Abenomics" essayer de sauver l'économie ou de soins japonais pour les intérêts de Goldman Sachs en Asie de l'Est. La récente crise des marchés avec Nikkei naufrage, la hausse des taux d'intérêt et la force du yen semble être orchestrée par la faction Bush de la pleine et soumis au gestionnaire de hedge funds basée au Texas Kyle Bass est un genre d'animateur anti-Abenomics. Leur logique est que si la Banque du Japon achète tout plus d'un billion de yens en obligations du gouvernement japonais sur le marché, le résultat serait «tyrannie financière». 

Il est vrai que si cela arrive, la Banque du Japon pourrait supprimer le contrôle des marchés financiers aux institutions financières privées (autres que la Banque du Japon), mais il est vrai aussi que ce serait d'éliminer la dette du gouvernement japonais. La question à la fin de ce scénario, bien sûr, si la Banque du Japon est donc un service public transparent ou un monopole privé. Ce résultat dépend de la guerre en cours entre factions au Japon.

Dans tous les cas, les changements dans les Etats-Unis, l'Europe et le reste du monde font de la défaite finale des traîtres japonais soit qu'une question de temps.
Comme mentionné ci-dessus, il ya des signes clairs que l'armée américaine répondre plus les commandes complètes. Le discours d'Obama week-end


admettre les crimes de guerre aux États-Unis, et en promettant de mettre fin à ces crimes, est un exemple clair. Le fait que le Pentagone a refusé d'envoyer des troupes ou des armes pour aider Israël à renverser le gouvernement syrien, malgré l'injonction de le faire à partir du département d'Etat et le Sénat, est un autre signal clair. Au lieu de cela Russie a envoyé sa flotte du Pacifique en Israël et a clairement indiqué au gouvernement d'Israël qu'il allait rencontrer une guerre avec la Russie (et pas de l'aide américaine) s'il n'est pas retiré.

Nous avons aussi des rapports que le roi d'Arabie saoudite, un secret allié Israélien, est mort.

C'est un signe clair que la cabale qui a forcé le monde à acheter du pétrole à partir de Sabateans royaumes et déposer l'argent dans les banques contrôlées par la cabale, est dans les cordes.
La semaine dernière, le numéro 2 en Chine, Li Keqiang, s'est rendu en Inde, en Suisse et en Allemagne, dans ce qui semble être une tentative de formaliser la relation entre l'alliance BRICS de 180 pays et l'Union européenne avec la Suisse en tant qu'intermédiaires .

La Chine et la Suisse ont signé un protocole d'accord pour commencer accord de libre-échange, le premier entre la Chine et un pays occidental. En outre, les deux pays ont convenu «d'une tentative de promouvoir conjointement la mise en place d'un nouvel ordre financier international que représente l'équité, la justice, l'inclusion et l'ordre», selon Xinhua Nouvelles.

Contrairement à ce genre de diplomatie productive et agréable, les kabbalistes étaient occupés à faire des choses comme brûler des voitures en Suède dans le but de déclencher une guerre de course. En Angleterre, la décapitation du soldat était réelle, selon le MI5 et faisait partie d'un plan visant à déclencher une guerre de course au Royaume-Uni aussi. Toutefois, l'opération n'a pas produit le tumulte attendue et la place planificateurs de haut niveau sont en cours acculé. «La réponse du Premier ministre Cameron allait en vacances à Ibiza, le chef conservateur Ses jours sont comptés", est comme le MI5 a résumé la situation.


Une dernière remarque, un de nos collègues a subi un mois de détention dans un hôpital psychiatrique japonais, où il a été drogué par la force. Il est à nouveau libre.

Source : Traduit de Benjamin Fulford
A 6 ans, Joshua Beckford est devenu l’un des plus jeunes étudiants de l’université Oxford


Mboté à tous, 

Joshua Beckford, un jeune garçon de huit ans, originaire du quartier Tottenham à Londres, savait lire avant même de savoir marcher. Non, ce n’est pas une blague, ce petit garçon existe!

Joshua Beckford, connaissait l’alphabet par cœur et savait différencier les couleurs à l’âge de dix mois.

A six ans, il a commencé à prendre des cours à l’université Oxford. Il rêve de devenir neurochirurgien.




Son père s’est rendu compte de son intelligence alors qu’ils étaient assis devant l’ordinateur : « Je lui ai nommé les lettres qui étaient sur le clavier et j’ai réalisé qu’il s’en souvenait avec une facilité déconcertante, il pouvait comprendre. Il pouvait désigner chaque lettre du clavier facilement alors nous sommes passés aux couleurs. »

A l’âge de deux ans et demi, il savait déjà lire couramment, il arrivait à se servir d’une tablette tactile pour écrire avant même de se servir d’un crayon.
Notre petit génie sait parler japonais, il pratique des interventions chirurgicales sur des simulateurs informatiques et il a résolu plus de 1000 problèmes mathématiques.

En 2011, son père a écrit à l’université d’Oxbridge pour voir s’il le laisserait participer à un cours de philosophie destiné aux enfants surdoués âgés de huit à treize ans. A sa grande surprise, ils ont acceptés. Par la suite, Joshua est devenu le plus jeune étudiant inscrit à l’université. Il n’avait que 6 ans quand il a commencé à prendre des cours.


Joshua Beckford et son père Daniel


Pour son père, c’est un petit garçon normal de huit ans, il ne le voit pas comme un enfant différent des autres.

Il ajoute : « Parfois, c’est un peu difficile parce qu’il pose beaucoup de questions. L’autre jour, il m’a demandé, « Est-ce que l’infini est un nombre pair ou un nombre impair?  » Et évidemment, je n’en avais aucune idée! La plupart du temps je ne remarque pas son intelligence, car il est juste Joshua pour nous!  »
Le petit de huit ans a été récemment diagnostiqué « autiste de haut niveau » . Les autistes de haut niveau sont dotés d’une intelligence supérieure aux autres personnes autistes. Ils sont capables d’interactions sociales mais ne se détachent pas complètement de leur monde intérieur. Dans quelques rares cas, on suppose que certains de ces autistes sont même capables de capacités intellectuelles exceptionnelles dans des domaines bien précis. On peut notamment penser à Kim Peek, l’homme qui a inspiré le personnage interprété par Dustin Hoffman dans le film Rain Man.

Son père précise : « Vu qu’il est autiste, il peut être un peu difficile parfois. Il n’aime pas les bruits forts et marche toujours sur la pointe des pieds, il mange toujours dans la même assiette, en utilisant les mêmes couverts et il boit toujours dans le même verre. D’ailleurs, il n’aime pas les enfants de son âge, il préfère les adolescents et les adultes. »



Pour mieux l’encadrer, son père Daniel a rejoint des groupes de soutien pour les personnes ayant des enfants autistes.

Ce petit génie est à suivre de près! Retenez son nom!

Source : Direct.cd
Un produit chimique dangereux dans les gels antiseptiques et produits ménagers inquiète les chercheurs


* Ces jets d'antiseptiques que l'on retrouve systématiquement dans toutes les entrées d'hôpitaux, dans les centres des services sociaux, bureaux gouvernementaux, écoles, jardins d'enfants, contiendraient une composante chimique extrêmement dangereuse et nous, nous nous badigeonnons en croyant que nous serons immunisés contre la propagande infectieuse qui a suivi la pseudo-pandémie de H1N1. 

 Disons que les sociétés de fabrication de ces gels antiseptiques font de bien bonnes affaires et je serais curieuse de connaître les membres de leur direction et de leur conseil d'administration!   Ces gels antiseptiques, sensés prévenir les infections, pourraient finalement contenir un agent chimique, voire même bactériologique, capable de contaminer la population...

Trouvé dans une variété de savons, de désinfectants pour les mains, de dentifrices, rince-bouche et même l'eau du robinet, les chercheurs ont découvert que le triclosan est loin d'être inoffensif. Lié à une insuffisance cardiaque et une diminution de la force musculaire, l'agent a été scruté en raison de sa large utilisation dans les produits ménagers courants. L'Environmental Protection Agency estime que plus d'un million de livres de ce produit chimique sont produites chaque année dans le Royaume- Unis et une telle exposition quotidienne excessive inquiète les chercheurs.


De plus en plus détecté dans le plasma, l'urine et le lait maternel, le triclosan est en train de d'activer les alarmes dans la communauté scientifique. Une étude menée à l'Université de Davis en Californie a montré que le produit chimique affecte le mécanisme de couplage excitation-contraction chez la souris, ce qui entrave la capacité du cœur à faire circuler le sang.  Les chercheurs ont exposé les animaux à un niveau équivalent de triclosan auquel une personne est exposée à chaque jour via les produits ménagers.

Source : naturalnews.com

lundi 27 mai 2013

De Gaulle sa vision du sionisme et du conflit Israel Palestine - 1967


Discours de De Gaulle sur le conflit Israel Palestine et sa vision du sionisme - 1967

peu de temps avant son "eviction" permise par mai 68..
Canada scrutins 2011 frauduleux


Le Premier ministre canadien Stephen Harper

Le Conseil des Canadiens affirme que la non-coopération, obstructionnisme, et les tentatives visant à perturber le cas de la Cour fédérale par les CIMS fait dire que le premier ministre Harper qu'il  a quelque chose à cacher ».

La Cour fédérale du Canada a confirmé que les éléctions fédérales 2011  du pays, qui a conduit à la victoire du gouvernement de Stephen Harper, était frauduleuse.

La Cour a souligné dans une décision jeudi qu'il a trouvé dans des termes sans équivoque que la fraude électorale généralisée a eu lieu lors du vote. 

La décision a également déclaré que «il y avait un effort orchestré pour supprimer votes lors de la campagne électorale de 2011 par une personne ayant accès à la base de CIMS [du Parti conservateur]." 

En conséquence, le Conseil des Canadiens a appelé le Parti conservateur pour enquêter sur la question. Il dit quelque chose de moins à ce stade serait un cover-up de la part des conservateurs. 

Le Conseil des Canadiens affirme que la non-coopération, obstructionnisme, et les tentatives visant à perturber les cas de la Cour fédérale par les CIMS fait dire que le premier ministre Harper a quelque chose à cacher. 

Garry Neil, directeur exécutif du Conseil des Canadiens a déclaré: «Cette décision de la Cour fédérale est un acte important du Parti conservateur du Canada." 


"Soit les hauts dirigeants du Parti conservateur ont été directement impliqués dans la fraude électorale ou ils ont fait étonnamment preuve de négligence en sécuriser l'accès à leur base de données des électeurs. Illégal ou incompétents - Tout comme dans le scandale du Sénat ". 

Source : press tv

dimanche 26 mai 2013

Un petit coup d'oeil dans les coulisses de l'industrie alimentaire..


Comprendre ce que vous manger de la chaîne alimentaire a votre assiette, Ce que l'on vous cache réellement faite votre choix. 
L'ancien Ministre de la Défense du Canada Paul Hellyer et ses révélations ovnis et extraterrestres



Les OVNI sont réels


video

2 extraterrestres vie en travaillant avec le gouvernement américain (en anglais)

Vancouver le 27-04-2013 : L'ancien ministre de la Défense du Canada Paul Hellyer fera valoir l'existence de nombreuses espèces d'extraterrestres et de leur effet sur les humains.

Pourquoi, à 89 ans, l'ancien ministre de la défense nationale de Lester Pearson arrive à Washington la semaine prochaine pour témoigner avant une déposition d' "audition au Congrès" quant à l'existence - et de multiples visites sur Terre - de petits hommes verts (pour ne pas mentionner Grands Dudes Blancs) à provenance de l'espace ?

« Parce que c'est la troisième question la plus importante à laquelle fait face l'humanité après le réchauffement planétaire et le changement du système monétaire », affirme l'honorable Paul Hellyer.

C'est la veille de ce qui est présentée comme " l'Audition Citoyenne sur la divulgation d'une présence Extraterrestre influençant la race humaine."(Slogan: ". Si le Congrès ne fait pas son travail, les gens le font"). Hellyer, l'ancien libéral, conservateur et député indépendant qui a d'abord siégé au Parlement en 1949, devra argumenter - difficile pour la première fois - que, comme il me l'a dit par téléphone de son domicile de Toronto, non seulement les Extraterrestres étaient ici, mais qu' « il y a plus d'une espèce, il existe en fait plusieurs espèces. "

" Il y a eu une collaboration entre une ou plusieurs d'entre elles avec le gouvernement américain et le ministère américain de la Défense. Ils y a eu des transferts de technologies, dont certains ne voudraient pas que le public sache à ce propos. Pas seulement des machines anti-gravité, mais également des armes diaboliques - tellement de choses qui auront une incidence sur l'avenir de l'humanité ".

« Pourquoi ne leur avez-vous pas demandé à ce sujet lorsque vous étiez ministre de la Défense nationale? " Je demande.

« Je n'avais jamais entendu parler de cela à ce moment-là », répond-il.

L'intelligence Alienne, dit Paul Hellyer, « est comme un livre qui s'ouvre dans toutes les directions, il n'a pas de fin, il va de suite en suite. Il y a des gens provenant d'autres dimensions, aussi, et beaucoup d'entre eux ont visité la Terre et ils continuent de le faire. Certains d'entre eux ressemblent beaucoup à nous. L'espèce que nous appelons les «grands blancs» ont été vu faire du shopping à Las Vegas ".

Hellyer n'est pas seul dans sa certitude que nous ne sommes pas seuls. Le mois dernier, une firme de sondage en Caroline du Nord a échantillonné 1.000 Américains sur divers sujets sensibles et a découvert que 21 pour cent croient qu'un crash d'OVNI à Roswell, au Nouveau-Mexique en 1947, a été couvert par le gouvernement américain, et que 29 pour cent sont d'accord avec les proposition plutôt passives que "les extraterrestres existent."

(À la question « Croyez-vous que des personnes de forme reptilienne contrôlent notre monde en prenant une forme humaine pour conquérir le pouvoir politique et manipuler nos sociétés, ou non? " Seulement 88 pour cent ont dit qu'elles ne le font pas.)

L'Audition Citoyenne sur la divulgation, etc, va durer cinq jours francs, à compter du lundi 29 avril 2013 au National Press Club, dont les fenêtres donnent sur le terrain de la Maison Blanche pour qui le débonnaire extraterrestre Klaatu et son indestructible Robot Gort étaient venus en paix - et avaient été sommairement arrosés avec des mitrailleuses et des lance-flammes par l'armée américaine - dans le film Le Jour où la Terre s'arrêta.

Hellyer et des dizaines d'autres témoins vont présenter leurs opinions et leurs preuves à cinq anciens membres de la Chambre des représentants ainsi que l'ex-Senateur Mike Gravel de l'Alaska, l'iconoclaste démocrate qui a fait une offre pour la Maison Blanche en 2008, mais dont le soutien n'a jamais dépassé ce que les experts appellent le «zéro statistique."

« Quand ils m'ont invité à participer à cette audience, je leur ai dit très franchement que j'étais un peu sceptique quant à certaines des zones qui sont impliquées dans ceci " me dit Gravel de son domicile en Californie. " Ce n'était pas un écueil pour eux."

Gravel, qui a 83 ans et le fils d'émigrants Québécois - « Je ai plus de famille au Canada qu'aux États-Unis, mais ils meurent " - promet que son rôle dans l'audition sera celle d'un auditeur impartial.

"A mon âge, je ne peux pas skier ou jouer au tennis beaucoup plus", dit le sénateur de deux mandats.

" Tout ce que je peux faire, c'est obtenir des informations. " De mon point de vue," il raisonne, « le nombre d'observations d'OVNI semble indiquer que, même si les chiffres sont exagérés, ils doivent être examinés et présentés au public. La France, le Canada, et quelques-uns des autres pays ont révélé toutes les informations qu'ils ont - et l'exception à cette règle est le gouvernement américain.

"Ce canard que le public américain paniquerait s'il y avait quoi que ce soit de prouvé est ridicule. Les gens sont matures, ils comprennent qu'il y a beaucoup d'aspects de la vie qui sont inexplicables, et c'est l'un d'entre eux.

"Y a-t-il des Little Green Men ? Je ne sais pas. Nous verrons ce que les témoignages disent."

"Ce qui changerait dans nos vies si ils existent vraiment ?" Je demande à Gravel.

« Rien », répond-il. « Rien. Le public serait convaincu qu'il existe des événements inexpliqués, mais ce n'est pas inhabituel. L'ensemble de la croyance en Dieu est empiriquement non prouvée, mais nous l'acceptons."

(Il est important de noter que Mike Gravel n'était pas l'un des 12 sénateurs qui ont été exposés par le tabloïd Nouvelles Weekly World, en 1992, pour être réellement un extraterrestre. Face à cette révélation lors d'une conférence de nouvelles, l'une de la douzaine, le Sen . Alan Simpson du Wyoming, a déclaré aux journalistes, "Klaatu Barada Nikto.")...

Les deux, Gravel et Hellyer, s'accordent à dire que les Nations Unies devraient être impliqués dans toute nouvelle entreprise dans les affaires intergalactiques. Ce chemin a été parcouru avant. En 1978, le Premier ministre Eric Gairy de Grenade implora l'Assemblée générale de l'ONU, « Pourquoi l'homme devrait être empêché d'avoir l'information sur les OVNIS, une question d'une grande importance et intérêt pour l'homme, tandis que dans le même temps, il est alimenté par tant de futilités qui ne peuvent contribuer en rien à son enrichissement personnel ? " Mais alors que Gairy était en réunion avec le secrétaire général Kurt Waldheim à New York, il a été renversé par un coup d'Etat gauchiste à la maison.)

Hellyer ne croit pas catégoriquement que la preuve de visites extraterrestres provoquerait, comme Gravel le dit, « rien ».

" Les ramifications sont juste énormes », affirme Paul Hellyer. " La question est, quel est ce jeu final qui est aussi important que les gens concernés qui en ont la connaissance et sont en train de faire de l'ingénierie et de la construction de machines que les aliens leur ont montré voudraient souffler votre esprit au loin ? Si les Etats-Unis font ces choses, alors la Russie et la Chine le connaissent et font la même chose. Ce sont de grandes questions, surtout quand des gens meurent de faim. "

" Est-ce de cela que vous voulez qu'on se souvienne ? " Je demande.

" Non ", répond-il. " Je voudrais qu'on se souvienne du changement du système bancaire et financier du monde. Je suppose que vous pourriez dire que le secret est à peu près l'égalité. "

" Est-ce que les aliens ont vaincu la mort ? " Je demande.

" Certaines espèces vivent 900 années », répond Paul Hellyer. " Si vous lisez sur Mathusalem dans la Bible, il y en aurait eu une certaine autour de cette époque. Personnellement, je n'ai aucune envie de vivre 900 ans. Je n'ai aucune envie de vivre encore 100 ans."



Divulgation Extra-Terrestre aux USA : compte rendu de l’ »Audience des Citoyens »


Un congrès exceptionnel, l’ »audience des citoyens sur la Divulgation. »s’est tenu à Washington, DC au National Press Club du 29 Avril au 3 Mai dans lequel un puissant groupe de chercheurs et de témoins militaires/agents ont témoigné pendant 30 heures sur 5 jours devant des ex-membres de la Chambre Américaine et du Sénat -La devise pour cet évènement était  » Si le Congres ne fait pas son travail, le peuple le fera. »

Voici un résumé rapide des 5 jours :
29-04-2013 : Le Membre du Congrès Bartlett :  » Qu’il y ait des ovnis ou des extraterrestres n’est pas la question – c’est une question constitutionnelle plus qu’autre chose. Dans son discours public final quand il a quitté ses fonctions, Eisenhower a mis en garde le public contre le complexe militaro-industriel, mais son discours original l’a appelé le complexe militaro-industriel Congressiste, puis il a enlevé le mot Congressiste. Je pense que le Congrès doit au peuple américain une audience à ce sujet. Il peut n’y rien avoir avec les ovnis, mais vous avez le droit d’adresser des pétitions au gouvernement à ce sujet.  »

- Le Dr Steven Greer a ouvert la séance de l’après-midi en décrivant comment il est passé d’un médecin de salle d’urgence à un militant de premier plan pour la divulgation sur les UFO-ET. Greer est également producteur exécutif d’un nouveau documentaire, «Sirius», qui se concentre sur ses allégations concernant les technologies existantes qui pourraient changer le monde.
‘Sirius’ est également sur le dévoilement de l’analyse de l’ADN d’un humanoïde de 6 pouces de hauteur découvert il y a 10 ans dans le désert d’Atacama, au Chili. Surnommé Ata, il y a controverse quant à son origine et ce que exactement l’ADN révèle, selon un rapport final de Greer : smg-report-4-22-2013-final-revised.pdf.

 » Tout ce que les extraterrestres montrent d’eux-mêmes ressemble à de la magie pour nous … si vous avez affaire avec des civilisations qui sont effectivement arrivées ici d’ailleurs, elles ont probablement dû le faire plus vite que la vitesse de la lumière … peut-être à la vitesse de la pensée … la conscience et l’esprit sont la véritable frontière finale – pas l’espace. Nous ne sommes pas seuls dans l’univers et nous avons besoin d’avoir une paix interplanétaire, une initiative interstellaire. Nous avons besoin de comprendre comment nous allons avancer ‘.

L’Activiste politique Stephen Bassett a parlé de la façon dont les médias ont mal rapporté les nouvelles importantes sur les OVNI.  » Si quelques journalistes très âpres pouvent sortir et poser les bonnes questions, ça va devenir vraiment intéressant… »

- Le chercheur Grant Cameron discute sur 1.000 documents qu’il a reçu via le Freedom of Information Act sur la façon dont Rockefeller a essayé d’obtenir de l’administration Clinton de se pencher sur les ovnis, en particulier le crash d’OVNI en 1947 à Roswell, NM, et comment le président Clinton a lancé un défi en disant que si il y avait un OVNI à Roswell, il n’a jamais rien été dit à ce sujet. Cameron parle de la façon dont Bill et Hillary Clinton ont rencontré Rockefeller dans son ranch pour discuter des OVNIS.  » Il y a des documents clés de 1995 qui soulignent comment Hillary et son personnel ont aidé à la rédaction d’une lettre d’information sur les UFO qui serait envoyé au président. »

Le témoignage de Grant Cameron sur l’administration Clinton et ses tentatives infructueuses pour trouver des informations UFO …

- Linda Moulton Howe a signalé des enlèvements (abductions) et une manipulation possible de l’esprit humain. Elle raconte l’histoire d’un militaire qui lui a dit qu’il était dans une équipe qui, en 1978, a été chargée d’enquêter sur une ville qui aurait été inondée par des extraterrestres.

30-04-2013 : Le comité des anciens membres du Congrès est à l’écoute des témoignages de témoins oculaires de l‘incident célèbre de 1980 en forêt de Rendlesham en Angleterre qui a impliqué de nombreux militaires.

Plus tard dans la journée, le comité a entendu des témoignages de témoins oculaires, plus de militaires encore, sur l’activité OVNI au-dessus des sites américains de missiles nucléaires.
- Témoignage de James Penniston sur sa rencontre rapprochée avec un OVNI.

Le Cong. Roscoe Bartlett a engagé le Sgt. James Penniston (voir images ci-dessous) a faire un rapport sur l’OVNI qu’il a approché sur le terrain pendant les années 1980 et les multiples témoignages de rencontre dans la forêt de Rendlesham en l’Angleterre :

Bartlett : « Vous étiez là quand l’engin a décollé?  »
Penniston : « Oui, monsieur. »
Bartlett : « Y a-t-il eu un son?  »
Penniston : « L’engin a généré plus de luminosité et cela me préoccupait. Je n’étais pas sûr qu’il n’allait pas exploser, donc j’ai pris une position quelque peu défensive. Il a rasé le sol, est allé à niveau de l’arbre, a momentanément plané, puis a décollé en un clin d’œil. Les choses qu’il n’a pas faites étaient tout ce qu’il aurait dû faire. J’attendais un déplacement d’air – tous les avions le font. J’espérais le son des avions – tous les avions font cela… ».
- La session de l’après-midi se concentre sur les nombreux cas d’ovnis observés dans le voisinage des sites américains de missiles nucléaires. Un des témoins, retraité de la Force aérienne, le Capitaine Bruce Fenstermacher décrit avoir vu un OVNI en forme de cigare au-dessus d’une base nucléaire au Wyoming en 1976.

- L’historien sur les UFO Richard Dolan a parlé de la façon dont la loi sur la liberté de l’information a donné des documents importants liés à des affrontements militaires avec les ovnis.

- Le Cong. Roscoe Bartlett devient un peu grincheux sur la couverture médiatique jusqu’ici sur cette semaine d’Audition citoyenne sur la divulgation :

(au sujet d’allégations dans la presse disant qu’ils étaient « achetés » 20000 $ pour enregistrer ce qu’ils voulaient : (…) « C’est tout simplement insultant de dire que nous pouvons être acheté pour $ 20,000 – c’est ridicule ! Il poursuit en disant que …  » l’ancien membre Roscoe Bartlett, dans une allocution d’ouverture, M. Bartlett a déclaré qu’il n’avait pas rempli son devoir à son bureau par ce qu’il tenait des audiences sur des extraterrestres…: » Je n’ai jamais dit cela ! … Je n’ai jamais dit que je croyais aux extraterrestres. Je crois qu’il y a des observations là-bas qui ne peuvent être facilement expliquées. (…)

01-05-2013 : – La Chercheuse Linda Moulton Howe a discuté de ses nombreuses années d’instruction sur d’étranges mutilations d’animaux qui ont été liés à des observations d’ovnis.

 » Le premier rapport mondial des médias sur ce phénomène était en Septembre 1967, quand une jument nommée Lady a été retrouvé morte dans un ranch dans le sud du Colorado. L’ensemble du crâne du cheval et son long cou avaient été dépouillés de chair et tous les organes dans la poitrine de ce cheval avaient été excisés, selon un médecin. Il n’y avait pas de sang du tout – pas sur l’animal, et pas autour de l’animal et nulle part à proximité…  »

- La deuxième table ronde de la journée, composée de (de gauche à droite dans l’image ci-dessous) Grant Cameron, Stanton Friedman, Linda Moulton Howe et Robert Wood présentent un témoignage actuel sur une série de documents, connus sous le nom «Majestic», qui révèlent auraient l’histoire de la présidentielle et autorisation militaire et cover-up des ovnis et des extraterrestres possibles occupants.

Wood, à la retraite après une carrière de 43 ans chez McDonnell Douglas Aerospace Corp, a passé plus de 30 ans à enquêter sur les ovnis, y compris des années de recherches pour authentifier les documents Majestic :

« L’identification d’un aspect d’un document mis en question comme étant des résultats souvent anormaux permet à un sceptique de n’accepter rien du reste du document, même si cela peut être rempli avec des informations exactes. Cela semble être accepté dans la communauté du renseignement qui a truqué les documents habituellement – si ce n’est pas souvent – qu’ils contiennent beaucoup d’informations valables pour aider à le faire accepter comme authentique partout.

« La conclusion à laquelle je parviens est incroyablement sauvage : que les responsables ont réussi à garder secrète la plus grande histoire de l’humanité alors que secrètement ils dépensaient des sommes stupéfiantes pour créer des ressources souterraines cachées et de la technologie inversée. 

Jusqu’à ce que nous pouvons quantifier la menace alien, comment pouvons-nous savoir si ces actions sont bonnes ou mauvaises ? Espérons, peut-être avec l’aide d’une race de bons aliens, que Dieu va peut-être faire la bonne chose … Je pense que le peuple américain mérite [la vérité] -. Nous avons payé pour cela ».
- Plusieurs personnes composent le panel de témoignages sur les événements entourant le crash d’un OVNI présumé à l’extérieur de la ville de Roswell, NM en 1947.

Le jury est composé de (de gauche à droite dans l’image ci-dessous) Denice Marcell, Jesse Marcel III, Col. / Dr. Jesse Marcel Jr., le Ret. USAR lieutenant-colonel Kevin Randle, l’ancien physicien nucléaire Stanton T. Friedman et le chercheur / auteur Donald Schmitt.

Marcel Jr. a une brillante carrière à la fois comme un officier de la marine et de la garde nationale ainsi que d’être un chirurgien militaire de vol. Il a dit au comité Washington CHD sur la nuit en 1947 (alors qu’il était âgé de 11 ans), lorsque son père Jesse Marcel, officier de renseignement de la Roswell Army Air Field, est revenu à la maison avec des débris de toute sorte de l’objet qui s’est écrasé dans un ranch à proximité :

« J’ai été réveillé par mon père qui revenait d’une mission de recueillir des débris d’origine inconnue d’un ranch de Roswell. Sachant qu’il avait vu quelque chose de très spécial, il voulait que ma mère et moi-même regardions ça aussi et a dit: « Vous ne verrez jamais cela à nouveau. »

« Il nous a dirigé dans la cuisine où il y avait ces étranges débris sur le plancher de la cuisine qu’il avait pré-positionnés. Il a dit:  » Regardez ça – Je pense que c’est ce que vous appelez une soucoupe volante ou des restes de celle-ci.  »

« Les débris se composaient de trois éléments: il y avait une feuille métallique très dure, il y avait des débris de plastique noir, comme un disque de phonographe cassé, mais la chose la plus étrange que j’ai vu était une poutre en I dans l’épave. Il y avait des signes d’écriture le long de la surface à l’intérieur de celle-ci. elles étaient d’une teinte violacée-violet, semi-réfléchissantes à la lumière.  »

Marcel Jr. a continué à raconter comment son père a ensuite ordonné d’envoyer un vol avec le matériel pour le bureau du Général Roger Ramey à Fort Worth, Texas.

« Quand mon père est rentré, il a demandé à ma mère et à moi-même de nous assoir et a dit: « Vous ne parlez jamais de cela – c’est un non-événement ». Je n’en ai jamais discuté avec mes amis ou quelqu’un d’autre jusqu’à ce que Stanton Friedman interroge mon père en 1978.

- Le USAF Ret. lieutenant-colonel Richard French donne un surprenant témoignage sur Roswell
French a parlé au comité au sujet d’un incident dont il a été témoin à la fin des années 1960 à Alamogordo, alors qu’il  testait les effets de l’altitude sur les humains dans une chambre d’altitude pour compléter son cours de recyclage annuel.

« Pendant que j’attendais là, j’ai eu connaissance d’un accident à quelques miles de là en direction des White Sands [silos de missiles]. Peu de temps après, j’ai été témoin du décollage d’un avion de chasse prototype que je ne reconnaissais pas ou su ce que c’était.

« L’avion a décollé à un taux très élevé de vitesse et a tiré une fusée, de cinq pouces de diamètre et d’environ six pieds de long, soit environ la même taille que certains des fusées aériennes air-air modernes.

« Ensuite [j'ai entendu] qu’il y avait un nombre inconnu d’humanoïdes, tués ou blessés. Les restes des victimes ont été amenés à la base des opérations à Holloman Air Force Base [au Nouveau-Mexique]. Les seules parties de l’engin que j’ai été autorisé à voir portaient des marques qui semblaient être arabe ou une langue que je ne comprenais pas.

« Plus tard, j’ai appris que les restes et les victimes ont été transportés à Wright-Patterson Air Force Base [en Ohio] et remis à la Division des technologies étrangères.

Ce n’est pas la première fois que French s’est présenté pour révéler des informations intrigantes sur les OVNIS. L’année dernière, il a dit au The Huffington Post exclusivement qu’il n’y avait pas seulement un OVNI qui s’est écrasé près de Roswell en 1947 – il y en avait deux !

- 02-05-2013 : le Jour 4 de l’audition offre un témoignage international sur le sujet des OVNIS. le Membre du Comité, le Sénateur Mike Gravel (voir ci-dessous) pense que ce sera important:

« Je pense à la meilleure possibilité que nous avons pour apporter de la visibilité aux peuples du monde sur cette question … nous pourrions aller à l’ONU. Maintenant, je ne pense pas que nous aurions une prière à faire au Conseil de sécurité, car il est contrôlé par nous et que ça ne pourrait tout simplement pas se produire.

« Mais qu’est-ce qu’il se passerait à l’Assemblée générale si nous devions présenter une résolution ? Je vous parie que ça passerait. Ils financent une partie de celui-ci – le reste du financement pourrait provenir de sources privées, et nous aurions l’événement mondial le plus impressionnant sur ce sujet au bout de deux ou trois ans ».

- Les témoignages d’aujourd’hui sont présentés par plusieurs fonctionnaires et des militaires de différents pays, dont le Brésil, l’Uruguay, le Pérou et l’Argentine.
Certains problèmes techniques dans la traduction audio de plusieurs personnes ont empêché une bonne compréhension.

- Dans la première table ronde de la journée, l’ancien chimie brésilien, le professeur AJ Gevaerd a parlé des nombreux cas d’OVNI au Brésil, plus précisément dans la région de l’Amazonie. Il a décrit un comité créé en 1977 par l’armée de l’air brésilienne pour enquêter sur les cas. Le comité était appelé Opération Soucoupe. Gevaerd a présenté au Comité un rapport de 440 pages intitulé ‘OVNI en Amazonie» (voir ci-dessous)

- Peut-être le témoignage le plus intriguant offert aujourd’hui, jusqu’à ce moment, est venu d’un ancien pilote, combattant de 25 ans de l’Armée de l’air péruvienne. Le colonel Oscar Santa-Maria (photo ci-dessous). En 1980, on lui a ordonné de décoller et d’abattre un OVNI en forme de sphère qui se trouvait dans l’espace aérien restreint à proximité d’une base aérienne. La rencontre a duré plus de 20 minutes.

« Il s’est agit de 22 minutes où l’on montait et descendait, il tournait autour, et il essayait de m’éviter pendant que je poursuivais et j’essayais de tirer. La première fois que j’ai tiré, c’étaient des balles de 30 millimètres – une seule peut détruire un camion. Et j’en ai envoyé 64, un déluge de feu, et rien ne se passait du tout, et c’est ce qui était si surprenant.

« La possibilité de ne pas toucher mon objectif était pratiquement impossible. J’ai gagné des récompenses pour l’adresse au tir, et c’est pourquoi ils m’ont envoyé là-bas pour chasser cette chose. La possibilité de mon loupage, c’était zéro.

L’objet que Santa-Maria poursuivait était d’environ 30 pieds (9 m) de diamètre avec un dôme sur le dessus, pas de moteur visible, d’ailes ou de fenêtres. Il a dit au comité qu’il essayait de comprendre comment mieux attaquer l’engin inconnu.

« J’ai essayé différentes positions. Quand il est passé, il y avait une vitesse supersonique. Quand j’ai débarqué à côté de l’OVNI à 1,3 Mach, il s’arrêta, et puis, en quelques secondes, il atteint Mach 1,2, sans moteurs ! C’est quelque chose que personne, aucun engin peut faire, juste aller de zéro à 1,2 Mach, à la verticale, pour atteindre ma même position – il était en mesure d’anticiper mes mouvements et puis de me suivre.

« Une fois que j’ai atterri, j’ai rencontré des officiers du renseignement, et nous avons regardé tous les catalogues pour voir quel possible engin d’espionnage cela aurait pu être, mais il n’y avait rien de semblable à ce que j’avais observé, et nous n’étions pas au courant de tous les types de technologie qui existaient sur Terre.  »

- La deuxième table ronde est composée d’experts internationaux qui proposent des témoignages sur les ovnis. Les personnes (assermentées dans l’image ci-dessous) sont (de gauche à droite) Antonio Huneeus (Chili-États-Unis), Nick Pope (UK), Grant Cameron (Canada), Sun Shili (République populaire de Chine) et Roberto Pinotti (Italie).

-  Le Scientifique chinois Sun Shili est un fonctionnaire retraité du ministère des Affaires étrangères et président de la Fédération mondiale chinoise OVNI.

« Notre fédération sert de plate-forme de communication pour les Chinois globalement sur tous les aspects des ovnis, y compris ceux de la Chine continentale, Hong Kong, Taiwan et à l’étranger. Les Chinois se considèrent comme les descendants des dragons, qui viennent de l’espace dans la culture chinoise.

« Nous appelons notre terre comme la terre des divinités ou des dieux et nous cherchons l’harmonie entre l’homme et le ciel. [Toutes ces choses] sont très pertinentes à l’audience qui se déroule aujourd’hui.

Shili a dit au comité CHD qu’il était un diplomate du gouvernement et professeur d’université, mais depuis les années 1970, il a commencé à chercher sur les ovnis et les mystères de l’univers.

« Tout le monde sur cette planète est à la recherche de nos racines dans l’univers. Nous avons le droit de connaître et de découvrir. Toute tentative de secret est inacceptable. Également des statistiques des groupements ufologiques de Chine [dont il existe environ 50.000 membres] montrent que, sur 1,3 milliard de personnes, nous avons plusieurs dizaines de millions de gens qui sont passionnés d’OVNI.

- Sur la cinquième et dernière journée à Washington, DC, un groupe de pilotes – privés, 
commerciaux et militaires – et l’ancien fonctionnaire de la FAA John Callahan ont témoigné au sujet d’un certain nombre de rencontres OVNI vécues par les pilotes, et comment, dans de nombreux cas, les informations sur ces incidents ont été délibérément cachées au public.

CHD organisateur Stephen Bassett a annoncé qu’une vidéo de 15 minutes était sur le point d’être montré d’un homme de 77 ans, en très mauvaise santé, qui voulait profiter de l’occasion pour dévoiler une histoire de ce qui s’est passé pour lui, alors qu’il travaillait pour la CIA sous le président Dwight Eisenhower en 1958.

Bassett : « Dans un sens, cette vidéo représente les nombreuses personnes là-bas qui n’ont pas pu venir devant un comité comme celui-ci, qui veulent parler, mais c’est difficile. La grande majorité des personnes qui ont interagi avec ce problème tout en travaillant pour le gouvernement, qui remonte aux années 40, ont gardé l’information qu’ils avaient jusqu’à leur tombe et ne parlaient pas si on leur a dit de ne pas parler.

« Ce monsieur a reçu de nombreuses menaces de son gouvernement de ne pas parler, mais il voulait que ce témoignage soit présenté et nous en avons convenu. Il a seulement été interrogé par deux chercheurs qui sont ici aujourd’hui, Linda Moulton Howe et Richard Dolan.

C’est une évidence que la CIA ne reconnaît pas systématiquement l’identité des personnes qui travaillent pour l’agence, nous ne pouvons pas confirmer qui est cet homme … nous ne pouvons que présenter des parties de son témoignage, comme il parlait avec l’historien Richard Dolan (vu à gauche sur la photo ci-dessus). ‘X‘ – comme nous l’appellerons ici – a raconté comment il a travaillé pour la CIA sur un projet spécial concernant le projet Blue Book de l’Armée de l’Air des ovnis (qui a duré pendant environ 20 ans avant de mettre fin en 1969).

X:  » le Projet Blue Book était partiellement une fraude. Mais les cas que nous avons obtenus ne sont pas venus du Pentagone ou du siège de la CIA. Mon patron m’a mis au courant du projet Blue Book et ce qu’ils ont trouvé à ce jour, autant sur les gris et les aliens et l’incident de Roswell.

Dolan: « Qu’avez-vous ressenti quand ça s’est révélé à vous?

X: « Eh bien, j’étais juste un peu dépassé par tout cela. Mon patron a dit que nous allions faire partie de la poussée d’Eisenhower pour en savoir plus sur ces aliens. Nous sommes allés dans le bureau ovale. Le président Eisenhower était là, et Nixon.

À ce stade, X continue à parler de comment Eisenhower a été bouleversé quand il a appris qu’il y avait des activités en cours à une base dans le Nevada (qui sera plus tard rebaptisé Zone 51) et que le gouvernement n’aurait eu aucune juridiction dessus. Eisenhower a envoyé X et son patron à la base pour savoir ce qui se passait là-bas.

X décrit ce qu’ils ont vu quand ils sont arrivés.

X: « Il y avait différentes ouvertures de portes de garage et à l’intérieur il y avait différentes sortes de soucoupe. Le premier était l’engin de Roswell – c’était une sorte de crash, mais apparemment tout alien était mort, sauf un couple. Plus tard, nous avons vu le film de l’autopsie, puis le colonel dit: « Ce que nous avons ici est que nous avons une entrevue avec un alien gris. »

Dolan: « Qu’avez-vous ressenti à ce moment?

X: «Je pensais, garçon, nous n’avions aucune idée que nous allions voir la vraie chose. Tout ce que nous avons vu était un film. Mon patron a pu y aller et avoir un entretien partiel. Celui-ci avait l’air un peu Oriental. Il n’avait pas l’air humain avec la texture de la peau. Le cerveau était un peu plus grand, un très, très petit nez et les oreilles étaient comme des trous et la bouche était très petite.

X et son supérieur sont retournés à Washington pour rencontrer Eisenhower et Nixon à nouveau.

X: « En outre, Hoover était là. Nous leur avons parlé de l’alien et de la situation dans son ensemble et il était juste totalement choqué. Il est apparu pour la première fois être inquiet. Eisenhower a dit: «Nous devons garder cette chose totalement secrète ».

- Le pannel de la technologie (avoir prêté serment ci-dessous), composé de (de gauche à droite) le Dr Roger Leir, l’ingénieur physique Valone Thomas, le Dr Steven Greer et l’ingénieur aéronautique Robert Wood.

- Au cours de cette session, Leir, un podologue, a décrit les nombreuses interventions chirurgicales qu’il a réalisée avec une équipe médicale dans lesquelles ils ont enlevé des petits objets insolites de personnes qui affirmaient avoir expérimenté un enlèvement.

« Au cours de mes 50 années de pratique de la chirurgie podiatrique, j’ai enlevé des centaines d’objets à partir du pied humain, y compris le papier, le verre, le métal et les pierres.

« Toutes les personnes impliquées dans mon bureau n’ont présenté aucune porte d’entrée pour l’un des objets qui ont été supprimés. Il n’y a pas formation de cicatrices visibles et sans interruption de l’intégrité de la peau, même lorsque l’examen a été effectué avec une loupe grossissante. Toutes les personnes participant à l’étude ont présenté être positif aux rayons X ou à la tomodensitométrie montrant des corps étrangers métalliques plus ou moins denses.  »

« En outre, par l’utilisation d’un détecteur de fréquence des ondes radio, nous avons pu détecter que certaines fréquences radio dans la bande FM, ont été émises par l’objet. Toutes les chirurgies que nous avons effectuées ont été documentées avec des témoins oculaires, la vidéo et la photographie.
« Nous constatons que, dans tous les rapports pathologiques, il n’y a pas de réaction inflammatoire, il n’y a pas de réaction de rejet. Il n’y a rien que nous avons trouvé dans la science des matériaux qui ne produirait absolument aucune réaction inflammatoire dans le corps humain…

- Le porte-parole international pour le CHD d’une semaine est l’astronaute d’Apollo 14 Edgar Mitchell, qui croit que la Terre a été et peut encore être visitée par des extraterrestres.
« Je ne peux pas dire d’où ils viennent, mais les preuves de leur présence ici sont assez écrasantes – si vous tenez à les chercher. Ma seule hypothèse pour expliquer pourquoi il y a cet embargo est parce qu’il y a des gens liés à l’argent, faisant de leur mieux (difficile) afin de tout tenir tranquille à cause du potentiel de profit qui va avec en ayant une capacité et une technologie qui pourraient aller à l’extérieur de notre système solaire, «  Mitchell a dit eu HuffPost.

Mitchell, le sixième homme à marcher sur la lune, espère que le CHD de cette semaine permettra de fermer la porte sur le prétendu embargo sur la vérité qui entoure la question des OVNI-ET.
 » [Nous devons] répandre un peu plus de vérité sur la nature de l’univers dans lequel nous vivons et le fait que nous ne sommes pas seuls dans l’univers. Nous avons beaucoup, beaucoup de mystères sur nos mains, et des mystères à résoudre. Nous ne savons pas vraiment la portée de notre existence et notre image de l’univers est encore assez primitive.  »

- L’ancien sénateur Mike Gravel (D-Alaska), dit que la Maison Blanche a contribué à dissimuler la vérité sur  » l’influence extraterrestre qui enquête sur notre planète  » au public.
‘ Cela va droit à la Maison Blanche, et bien sûr, une fois que la Maison Blanche prend une position,« Et bien il ne se passe rien »… cela va juste en bas de la chaîne de commandement, tout le monde demeure muet », raconte Gravel à Top Line.

Gravel est l’un des six anciens représentants du Congrès qui ont été payés 20.000 dollars par le groupe de défense Paradigm Research OVNI à participer à une audition au Congrès sur la divulgation à Washington cette semaine, où témoin après témoin ont présenté des témoignages de première main sur des observations d’ovnis et des visites extraterrestres.

Gravel affirme que les rapports les plus forts de rencontres extraterrestres sont ceux d’anciens officiers de l’armée, comme le retraité de l’Air Force, capitaine Robert Salas, qui a déclaré que les ovnis ont temporairement désactivé les armes nucléaires d’après ce qu’il a vu.

 » La preuve irréfutable sur l’ensemble de la question, est ce qu’ils ont vu un vaisseau spatial planant dans le Wyoming et le Dakota du Sud au-dessus des silos de missiles de l’ICBM et que les missiles ne pouvaient pas se lancer », dit Gravel.

Gravel affirme que les médias ont aidé à ce qu’il considère comme une dissimulation gouvernementale en ne prenant pas les rapports de rencontres ET au sérieux.

 » Ce à quoi nous sommes confrontés ici, c’est, dans les domaines des médias, et du gouvernement aussi, un effort pour marginaliser et ridiculiser les gens qui ont des connaissances spécifiques », dit-il.
Interrogé sur le fait qu’il a été indemnisé pour sa participation à l’audience, Gravel affirme que cela n’a pas eu d’influence sur lui pour accepter de témoigner.

 » C’est une opportunité que j’ai pris de me concentrer sur cette question pendant toute une semaine et la préparation que j’ai fait pour arriver à cela m’a convaincu que c’est très important « , dit Gravel.


- L’ancien ministre de la défense du Canada, Paul Hellyer, a clôturé cette semaine d’audiences et a répété son avis donné ici :
-

Un documentaire de qualité cinématographique sera produit à propos de cet évènement prévu pour être distribué en automne 2013. Le but de cet évènement/documentaire n’est rien de moins que la fin sur l’embargo à la vérité en 2013