dimanche 23 mars 2014

Le Jeu De L'argent


Comment les banquiers ont pris possession des USA en 1919 graçe à une conspiration.
Un reportage sur quelques familles puissantes qui contrôlent le système financier mondial.

6 commentaires:

  1. Anonyme23.3.14

    Bonsoir.
    Quelle tête il a ce rockefeller.. Il fait peur.. Je le vois pas humain.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme24.3.14

    tous des singes alcooliques !

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme24.3.14

    Ce soir Lundi 24 Mars à 20H45 sur la chaine Planète + :<< ils ont fait l'Amérique>> Mains mise sur le Maison Blanche.
    Pour comprendre comment les financier ont pris L'Amérique.A ne pas rater.

    John D. Rockefeller, Cornelius Vanderbilt, Andrew Carnegie, Henry Ford et J.P. Morgan ont fondé le rêve américain. Ils ont été le moteur du capitalisme en transformant tout ce qu’ils touchaient en entreprise : pétrole, chemins de fer, acier, transport, automobile, finances. Cette série évènement de 8 épisodes montre comment ces hommes ont établi une superpuissance et comment leurs actions ont bâti l’Amérique telle que nous la connaissons. Les reconstitutions et les images de synthèse permettent de ramener à la vie le monde tel qu’ils l’ont connu et celui qu’ils ont construit.
    http://www.planeteplus.com/pid5936-evenements-planete-plus.html?news=1015170

    RépondreSupprimer
  4. USA = Emporocratie (1)

    Dans les lignes qui vont suivre je cite quelques idées exprimées par Fabre d’Olivet (1767/1825) dans la deuxième partie du tome 2 « Histoire philosophique du genre humain ».

    Pour lui les êtres humains et les gouvernements sont soumis aux trois lois universelles suivantes : La Providence, Le Destin, La Volonté.
    Cette « Volonté peut aussi bien se placer dans l’intelligence que dans l’instinct, pour y usurper la place de la Providence, ou y dominer le Destin ; et alors la Théocratie est corrompue (république islamique), ou la République prend les formes aristocratiques, ou emporocratique » (GB) et (USA).

    « En 1610 à la mort de Henry IV la "Volonté" européenne perdit tout espoir pour faire entrer la France dans le mouvement religieux réformé (liberté, pas de Pape, etc.)...

    Ses regards se tournèrent vers l'Amérique elle résolut de s'y concentrer afin de pouvoir de là réagir sur l'Europe quand le temps en serait venu...

    En 1774 les colonies anglaises de l’Amérique septentrionale s’insurgent, un congrès général est formé à Philadelphie. Washington prend le commandement des armées. Naissance d’une république confirmée en 1782 par une reconnaissance d’indépendance donnée par le parlement anglais. Les troupes françaises engagées en Amériques rentrent en France la tête pleine de libertés républicaines et le terrain étant favorable en 1789 ! ...

    Pour qu’une république devienne une emporocratie il faut qu’elle soit mercantile, qu’elle puisse assujettir des peuples par la force, la puissance politique et économique, qu’elle possède une armée (et une marine) puissante pour s’imposer hors de ses frontières... »

    « Dans ce genre de gouvernement le peuple est sans liberté, sans puissance, sans considération, sans voix dans ses propres affaires, turbulent sans objet, servile sans nécessité, livré à une misère de plus en plus croissante, qui, dévorant le peu de vertu qui lui reste, le rends tour à tour facétieux ou vénal. Le président chancelle sous le fardeau, toujours en butte aux traits d’une opposition violente, qu’il est obligé de respecter, alors même qu’elle ne le respecte pas, ne marche qu’avec une extrême fatigue vers un but qu’il ne saurait manquer sans honte, et qu’il n’atteint jamais avec gloire... »


    Cependant où se cache donc la force qui fait mouvoir ce colosse ? Cette force se cache dans son crédit…

    (1) gouvernement dans lequel domine le commerce, non seulement comme partie intégrante, mais comme puissance politique, disposant d’une force armée, et possédant au dehors des peuples assujettis et des esclaves.

    RépondreSupprimer
  5. D'autres banquiers et hommes d'affaires américains s'opposaient à la création de la Réserve Fédéral, dont Benjamin Guggeheim, Isidor Straus, John Jacob Astor IV. Ces trois hommes aussi influents que les Morgan, Rockefeller, etc... sont morts dans le naufrage du Titanic en avril 1912. Après coup l'idée admise fut qu'un malheureux iceberg se trouvait là par accident alors que le navire fonçait à pleine vitesse dans une zone de glace de 128km carrés. D'autres navires proches ont alerté le Titanic a plusieurs reprises avant la collision. La Fed est fondée en décembre 1913.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, l'histoire de ce naufrage très "particulier" est raconté ici : http://crom.be/fr/documents/qui-a-coule-le-titanic

      Supprimer