jeudi 24 avril 2014

L'Argent Dette de Paul Grignon


L'Argent Dette (Money as Debt) est un documentaire sous forme de film d'animation de l'artiste-peintre canadien Paul Grignon — diffusé en streaming sur Internet et en DVD — qui traite du crédit et de la création monétaire. En 2008, le succès rencontré par ce documentaire a conduit des universitaires et des journalistes à le commenter.



Partie 1.



Partie 2.



Partie 3.

Le documentaire est le fruit d'un long processus de création débuté en 2002, mené par Paul Grignon aidé par une petite équipe de bénévoles. Celui-ci précise que les animations ont été entièrement dessinées à la main et reprises sur un unique Apple G53 avec le soutien du médecin Edward Hamlyn de la British Association for Monetary Reform et des membres de l'American Monetary Institute.
Le documentaire expose les thèses suivantes :
  • le métier de banquier est issu de celui d'orfèvres ayant tiré parti de leur activité de stockage de matières précieuses pour émettre des prêts avec les stocks confiés, en cachette des déposants ; la tricherie aurait perduré jusqu'à nos jours tout en se sophistiquant. Ce serait toujours un secret qu'on ne pourrait dévoiler sans risque ;
  • la dette est devenu le moyen principal de création monétaire, par le mécanisme des réserves fractionnaires, la quantité de monnaie disponible est donc liée au cumul des dettes en cours ;
  • l'existence des intérêts nécessite un accroissement permanent du PIB ;
  • le caractère fini des ressources planétaires amène à remettre en cause ce principe dans l'optique d'un développement durable.
Les thèses du film sont illustrées par des citations comme celle du banquier du xviiie siècle Mayer Amschel Rothschild : « Donnez moi le droit d'émettre et de contrôler l'argent d'une Nation, et alors peu m'importe qui fait ses lois. »trad 1,6 et des formules-choc, pour soutenir que la monnaie serait créée à partir de rien (alors qu'en fait elle est créée en contrepartie d'engagements de débiteurs) et que cette création serait donc fictive et infinie.


Ce documentaire a été réalisé avant la crise économique et financière. Quand l'auteur, évoquant la politique de baisse des taux d'intérêts, s'interroge ainsi « est-ce que ça ne serait pas pour éviter l'effondrement de tout le système monétaire ? », il ne s'agit donc pas d'une question rhétorique, mais bien des craintes de l'auteur quant à la viabilité du système économique et financier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire