samedi 20 septembre 2014

Du poisson pas si bon, enquête sur une filière opaque



Comme la filière industrielle de la viande, secouée par de nombreux scandales, celle du poisson entre à son tour dans des zones de turbulences et de soupçon. 

Selon l'enquête d'une ONG américaine, un poisson sur trois vendus sur les étals aux Etats-Unis n'est pas conforme à son étiquette. 
En France, une récente enquête de «60 Millions de consommateurs» révèle que dans un cas sur trois, les étiquettes seraient aussi mensongères. 



Alors, comment s'y retrouver sur l'étal des poissonniers ou dans les rayons surgelés ?
Les poissons frais sont-ils toujours ceux que l'on croit ? 

Qu'est-ce qui différencie un animal sauvage d'un animal d'élevage ? 

Des rayons des hypermarchés aux élevages espagnols, des étals des marchés aux grossistes de Rungis, des bateaux de pêche bretons aux usines de poisson pané de Pologne, ce documentaire enquête sur un marché qui n'aime guère la transparence. 

2 commentaires:

  1. Le poisson d'élevage a souvent très mauvais goût. C'est pour cela qu'on vous recommande d'ajouter une bonne sauce.
    D'autre part il réduit souvent plus à la cuisson.
    J'évite donc le pois(s)on d'élevage.
    Il est aussi souhaitable depuis quelques mois d'éviter le poisson du pacifique nord.
    Il est aussi bon d'éviter le poisson en boite - Surcuisson et époxy de protection du métal.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme5.10.14

    Faut tout pêcher sois même malheureusement.

    RépondreSupprimer