Ca remue un peu du côté de l'Angleterre, malgré une grande enquête léthargique, dont les victimes n'attendent plus rien. Quelques politiciens risquent d'être cités très prochainement dans la presse, dont un ministre de Tony Blair, et plusieurs victimes commencent à montrer que c'était le même vaste réseau pédophile qui était actif dans tout le Royaume-Uni, et baladait les gamins aux quatre coins du pays.