mercredi 11 janvier 2017

À 80 ans, ce mannequin chinois est plus en forme que vous


Débordant de vitalité et d’optimisme, ce mannequin improvisé de 80 ans veut prouver qu’il n’est jamais trop tard pour être au mieux de sa forme.

Wang Deshun, un acteur de 80 ans originaire du nord-est de la Chine, s’est essayé pour la première fois au rôle de mannequin lors de la Fashion Week chinoise l’année dernière. Torse nu, le vieil homme arborait fièrement ses abdos et ses longs cheveux argentés. Une expérience dans laquelle il s’est lancé avec une assurance désarmante.

Très en forme, Wang Deshun refuse d’aborder la vieillesse avec un esprit négatif. Dans son portrait vidéo (à regarder un peu plus bas), il explique :

“Certaines personnes m’ont surnommé : le plus sexy des grands-pères. D’autres disent que je suis un phénomène sur Internet. Mais vous savez quoi ? Je me suis préparé à ce jour pendant soixante ans.”
Contre toute attente, Wang Deshun n’est pas un sportif de la première heure. Acteur de théâtre, il commence à apprendre l’anglais à 44 ans et fonde sa propre troupe de pantomime à 49. Dix ans plus tard, il imagine un nouveau type de performance artistique : les sculptures vivantes. Ce n’est qu’à 50 ans qu’il se découvre une passion pour la musculation.

L’année dernière, sa fille a été embauchée pour composer la musique d’un défilé de mode. C’est ainsi qu’il a tapé dans l’œil de l’organisatrice, qui l’a vu en photo par hasard.  Aujourd’hui, les images de sa prestation sont devenues virales, prouvant qu’avec un état d’esprit optimiste et beaucoup d’exercice la vieillesse n’est pas une fatalité.

Déterminé à inspirer le monde entier, Wang Deshun déclare :

“Croyez-moi, vous pouvez explorer votre potentiel. Si vous pensez que c’est trop tard, prenez garde à ne pas vous en servir d’excuse pour abandonner. La seule personne qui vous empêche d’avoir du succès, c’est vous-même. Quand c’est à votre tour de rayonner, soyez brillant.”
Alors que les campagnes se multiplient contre les standards de beauté inaccessibles, le monde de la mode semble enfin comprendre que tout le monde n’est pas jeune, blanc et mince.
Cette année, Harnaam Kaur est devenue la première femme à barbe à défiler sur un podium, brisant ainsi le carcan des standards du corps idéal. L’ère de Photoshop semble enfin être sur le déclin et qui sait, les grandes marques de prêt à porter s’intéresseront peut être bientôt à Wang Deshun ?







Source : http://www.konbini.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire