jeudi 9 mars 2017

60 millions de consommateurs épingle 42 produits d'entretien, "source de pollution"



Selon 60 millions de consommateurs, ces produits assainissants, désodorisants, antiacariens ou désinfectants sont "loin d'assainir la maison".
Ces produits désodorisants, anti-acariens ou désinfectants cumulent "des substances allergènes, irritantes, voire toxiques". Le désinfectant La Croix, des désodorisants de la marque Fébrèze ou encore des produits Sanytol sont pointés du doigt.



Sprays assainissants, produits désodorisants, antiacariens ou désinfectants: le magazine 60 millions de consommateurs tire la sonnette d'alarme pour 46 produits d'entretien ménager, dans une étude dévoilée ce jeudi. Le magazine dresse la liste de 10 sprays "assainissants", 12 produits désodorisants, 12 antiacariens et 12 désinfectants, autant de biens que "l'on nous vend pour purifier l'air" mais qui sont "la première source de pollution de nos intérieurs".

LIRE AUSSI >> 400 produits cosmétiques qu'il faut éviter, selon UFC-Que Choisir

Des produits à "éliminer", selon l'association de consommateurs car "loin d'assainir la maison", ils "décuplent la pollution intérieure", cumulant "des substances allergènes, irritantes, voire toxiques". Ainsi, "la majorité des 46 produits épinglés contient des composés organiques volatiles (COV), notamment le limonène, irritant et allergisant", précise 60 millions de consommateurs.

Des étiquetages peu satisfaisants

Parmi les produits incriminés, on cite par exemple un désinfectant La Croix, des désodorisants de la marque Fébrèze ou encore des produits Sanytol. "Notre secteur est très réglementé", se défend pour sa part l'Afise, une association qui fédère les industries de la détergence, de l'entretien et des produits d'hygiène industrielle, à travers sa déléguée générale Valérie Lucas.

Selon elle, "tout est fait pour que nos produits apportent le service attendu, dans un cadre sécurisé et réglementé, avec des industriels qui tirent vers le haut pour que nos produits soient de plus en plus respectueux de l'environnement et de la santé". "Les ingrédients qui entrent dans la composition des produits sont rigoureusement sélectionnés et testés avant d'être mis sur le marché", précise-t-elle encore.

En plus de la composition des produits, l'étude pointe également du doigt les informations mentionnées sur les emballages, soulignant qu'"un seul produit a un étiquetage satisfaisant", alors que "les autres omettent de mettre en garde les consommateurs".

Source : http://www.lexpress.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire