mardi 18 avril 2017

Pleure, ô ma retraite bien aimée !


L'Etat va faire main basse sur les 50 milliards d'euros de réserves des caisses de retraite des professions libérales, au motif que ces caisses sont assimilables à des régimes d'assurance-vie
(ce que le MLPS n'a cessé d'affirmer depuis 1992, date de promulgation des directives européennes sur l'assurance). Si leurs irresponsables dirigeants professionnels avaient réclamé l'application des directives, ces caisses seraient aujourd'hui indépendantes et leurs réserves en sécurité


Le communiqué du 4 avril 2017 de la CNAVPL

Le communiqué du 14 mars 2017 de la CNAVPL



Source : http://www.claudereichman.com


1 commentaire:

  1. Anonyme20.4.17

    entre ceux qui ont travaillé pour la Bête Mardouk et leurs soi-disant retraites et ceux qui ne sont pas rentrés dans le système on définira qu'il y a très peu de bonnes graines...
    la fin approche pour toutes les marionnettes de Satan....

    RépondreSupprimer