lundi 8 mai 2017

Attali veut faire disparaitre la liberté d'expression sur les réseaux sociaux


Selon Attali sur sont blog :  "Les médias sociaux sont le lieu de la violence libérée. Et même si elle est anonyme, elle dit une vérité : quand on est faible, il faut crier, insulter même pour se faire entendre. Sans doute faudra-t-il cependant compléter les mécanismes existants, pour faire disparaître au plus vite, dans le respect de la démocratie, tous les mensonges et diffamations que les réseaux sociaux véhiculent aujourd’hui trop souvent."
Au-delà de l’immensité de la joie que je ressens ce soir, et des immenses enjeux qui attendent le nouveau président, j’aimerai, à chaud, tirer sept leçons de cette campagne présidentielle.
Sept leçons sur l’importance de choses dont je ne mesurais pas assez la gravité, et qu’il ne faudra pas oublier, en particulier pour les élections législatives à venir.

1. Le pays va très mal : la misère y est énorme, la précarité gigantesque, la méritocratie est en panne. Nous en avons eu dans cette campagne des démonstrations innombrables, bien au-delà des statistiques sur le chômage et la pauvreté.

2. Le pays souffre terriblement : bien des gens s’angoissent de cette misère, même s’ils ne la vivent pas eux-mêmes. Parce qu’ils la craignent pour eux-mêmes pour plus tard, ou pour leurs enfants, ou parce qu’ils ne peuvent pas tolérer de vivre dans un pays où tant de misère existe.

3. Le pays est divisé très profondément entre ceux qui pensent que l’avenir peut être meilleur et ceux qui pensent que seul le retour au passé peut sauver notre identité. Entre ceux qui pensent que le scandale c’est la richesse, et ceux qui pensent que le scandale c’est la pauvreté. Il ne faudrait pas en venir à considérer le succès comme suspect et la réussite comme malsaine.

4. Les corps intermédiaires sont en miette. La conscience éthique du pays n’existe plus. Tous les principes qui nous unissaient sont remis en cause. Les partis politiques existants depuis un siècle se sont effondrés, face à trois partis qui n’existent que par le talent d’une personnalité.

5. Les médias sociaux sont le lieu de la violence libérée. Et même si elle est anonyme, elle dit une vérité : quand on est faible, il faut crier, insulter même pour se faire entendre. Sans doute faudra-t-il cependant compléter les mécanismes existants, pour faire disparaître au plus vite, dans le respect de la démocratie, tous les mensonges et diffamations que les réseaux sociaux véhiculent aujourd’hui trop souvent.

6. Toute parole doit être pesée en fonction de cette situation, et de tous ceux qui peuvent l’écouter, même hors de son contexte ; et même de ceux qui peuvent, de mauvaise foi, la caricaturer. (Et cela vaut aussi pour ce que j’aurai pu dire, blessant involontairement ceux qui auraient mal interprété tel ou tel de mes propos).

7. L’avenir serait sombre, si nous n’avions pas vu aussi, à cette occasion, surgir une relève de la classe politique en place, par des jeunes de tout horizon, de toutes convictions, dont nous verrons bientôt l’expression première dans les prochaines élections législatives, dans tous les partis, et en particulier dans celui du nouveau président.

Si l’on sait tous tirer ces leçons, et quelques autres, non seulement Emmanuel Macron aura les moyens de rassembler le pays, pour affronter les enjeux de l’avenir, mais nous pourrons tous ensemble redonner du sens à la si belle et si précieuse démocratie française.

Source : http://blogs.lexpress.fr

50 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est un épouvantail à moineaux ! Forcement qu'il veut supprimer le droit de s'exprimer, il est beaucoup trop con pour comprendre ce qu'on lui dit !!!

      Supprimer
    2. C'est l'erreur que beaucoup de sociétés on fait au cours de l'histoire. Quand un pays va mal et que le peuple exprime son mécontentement, les élites en place ont souvent essayé d'étouffer la voix du peuple. C'est comme mettre un couvercle sur une casserole dont l'eau bout au lieu de la retirer du feu... le problème en faisant ça c'est que les élites suppriment en même temps tout indice que al révolte gronde avec pour résultat une bonne explosion (comme en 1789 et 1917 par example).

      Supprimer
    3. Anonyme12.5.17

      Pourquoi il réapparaît toujours cet Attali ? a t'il changé quelque chose, a t'il seulement compris quelque chose au fonctionnement de ce Pays. Y en a marre des pseudos philos, intellos, spécialistes etc..... grâce à leurs conseils depuis des décennies voilà où nous en sommes, arrêtons de diffuser leurs paroles idiotes !!

      Supprimer
    4. @Anonyme ? Pardon ??? a-t-il compris qq chose ??? Il est tout sauf un idiot, mais, il est, comme Soros, un extraordinaire pervers...Personne en France ne connait mieux que lui les rouages de notre sale république. Il est le porte-voix des Rothschild et le penseur de Macreux...

      Supprimer
  2. Pour que la France soit plus belle, il faut faire taire les plus pauvres.... La liberté d' expression ne serait bonne que si elle servait à applaudir le Président MACRON ....

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme12.5.17

    gros connard!

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme12.5.17

    On est pas en démocratie, on nous fait croire qu'on l'est. Les médias manipulent l'opinion, manipulent les pensées du peuple et leur font élire un président que le peuple ne veut pas. Oui le scandale c’est la richesse au détriment des autres, pourquoi 8 personnes possèdent autant que les reste de la population? Pourquoi toutes ces richesses ne sont elles pas mieux réparties? Pourquoi y a-t-il des trop riches et des miséreux? Ça a toujours été le cas, ça s'accentue de plus en plus et en 2017, cela ne devrait plus exister puisque l'homme a tant évolué.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme12.5.17

    On ne soigne pas les maux avec des mots…
    Au « président élu par défaut » vous demandez, Monsieur Martinez, « solennellement de renoncer à légiférer par ordonnances »… Des mots.
    Comment avez-vous osé impliquer une organisation de travailleurs qui subissent l’exploitation, les insultes et les humiliations en appelant à voter pour Macron ce vil représentant des patrons…Patrons qui ont été jusqu’à traiter les manifestants -qui revendiquaient légitimement- de terroristes…
    Mémoire courte ou continuité dans des tactiques de compromis –« pour faire barrage »- qui mènent à la compromission ?
    Le peuple de France subit, aujourd’hui, de la part du monde régnant -avec le soutien sans précédent de leurs chiens de garde- une offensive d’une très grande brutalité ; il suffit de lire la feuille de route Macron et d’écouter ou de lire les propos des Juncker, Merkel, Moscovici, BHL, Attali, Gattaz et Cie… Même les plages publiques sont privatisées et bientôt l’air, que nous respirons le sera aussi, si on laisse faire…
    Au moment où les citoyens de plus en plus mobilisés, nombreux et déterminés ont décidé d’arrêter cette casse programmée -de ce qui reste des conquis sociaux- par les ennemis de classe, certains ne sont préoccupés que par leur image et leurs avantages et d’autres par la course aux places… Places dans un système qui donne la vie aux profits, aux choses et l’arrache aux humains et aux êtres vivants…
    Pourtant nous vivons un contexte très favorable pour que le peuple de France prenne son destin en main :
    Les partis véreux, de l’alternance, dévastés
    Les opportunistes de TOUT bord et les chiens de garde démasqués
    Les collabos politiques et syndicaux, isolés et marginalisés
    La résistance et l’insoumission -fermes et durables- installées
    La jeunesse se sent -de plus en plus- concernée et mobilisée
    Un Programme pour un idéal humain, écologique et pacifique est établi et un Mouvement -fruit de l’effort de tous- déterminé pour le réaliser est engagé…
    L’espoir en un avenir meilleur est né
    Et que le spectre de l’insoumission, comme état d’esprit, hante les « dominants » qui s’inquiètent sérieusement :
    « Et si le peuple de France prend conscience de sa force, de ses capacités de mobilisation et s’avise à nous faire subir la même humiliation qu’à fait subir le peuple voisin d’Islande à ses dirigeants malheureux et réussi d’un coup à effacer la dette… »
    Dette/racket par laquelle les dominants tenaient, autrefois, en laisse les peuples d’Amérique latine… et qu’ils appliquent aujourd’hui à leurs concitoyens.
    Osons sortir de ces réclamations médiocres du moins pire, nous tenir déterminés pacifiques mais debout pour exiger le meilleur pour chacun(e), prenons notre part dans la transmission de l’espoir aux peuples d’Europe et du monde…
    Hamid Benzekri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12.5.17

      La France Insoumise propose ce programme mais les médias n'ont de cesse que de salir JLM et les Insoumis! Ils ont tellement peur qu'il arrive au pouvoir que tous les moyens sont bons pour le détruire! VOTONS FRANCE INSOUMISE!!

      Supprimer
    2. Mélenchon est des leurs et une grosse cinquième COLONNE POUR BAISER LES OUVRIERS, LES Employés.... NON Mélenchon N'EST PAS UN GENTIL Défenseur DES SALARiés C'EST TOUT LE CONTRAIRE...........QU'ON SE DISE ET Diffuser CE QU'EST CE BONHOMME.............MARSEILLAIS VIREZ CE SINISTRE INDIVIDU

      Supprimer
  6. rassembler sous une même houlette de pensée, faire taire les autres ... les Allemands ont déjà vu ça ! on n'en veut pas ! Liberté, liberté d'expresionn et du reste !

    RépondreSupprimer
  7. Il a encore fumé la moquette Afghane le Jacquot!

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme12.5.17

    Et oui belle après on viendra nous dires "démocratie" a vomir leurs démocratie dictatoriale.

    RépondreSupprimer
  9. comment pouvoir negocier sauf a la baisse avec son patron quand il te dit :si tu nedt pas content ,il yen a plein dautres dehors.?
    comment faire confiance au media officiel quand on a bien vue comment ils voulais orienter notre pensé..?
    pourquoi encore taper sur le citoyens qui paye alors qu il y a plein dargent a recuperer sur les transactions financieres ?
    et en plus de cela vous voulez limiter la liberté dexpression si quelquun a envie de crier Merde ?

    RépondreSupprimer
  10. Démocratie????????? Comment oser encore appeler la France, une démocratie? Emmanuel Macron n'est pas là pour redresser la France mais permettre aux plus riches d'avoir toujours plus de pognon et réapprendre aux pauvres et aux travailleurs à fermer leurs gueules et rester à leur place , tout en bas de la pyramide. Appelez la France une Pecuniacratie serait plus juste. Un président élu avec 25% des voix et encore en retirant le vote des voix voulant faire barrage au FN ,je me demande ce qu'il reste peut être 20% voir 15% . Il ne représente pas la France ,vous n'avez aucunes idées de ce qui va vous tomber sur le coin du nez. La colère monte chez les plus démunis et lorsque ça pétera, Mai 68 ça sera le club med à côté de ce qui arrivera. Vous avez trop longtemps pris les Français pour des cons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12.5.17

      Bien dit!!

      Supprimer
    2. Anonyme13.5.17

      je suis bien d'accord et j'ai connu mai 68...

      Supprimer
    3. Comment arrivez vous à ce résultat de 20% voire moins ?

      Supprimer
  11. Anonyme12.5.17

    Vous êtes marrant avec votre "mal élu" les insoumis (car apparemment il y a une descente de trolls insoumis par ici. Dans TOUS les cas de figure, Mélenchon, Juppé ou Le Pen, le président aurait été "mal élu". Mélenchon autant voire plus que les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mh... Taux de vote par adhésion pour Macron ? Comparé à ceux de JLM s'il te plait ? Sauf erreur de ma part jlm l'emporte sur le % de vote d'adhésion et non sur le "vote utile contre le fn"où je crois que Macron doit arriver premier... Bref, jlm aurait été "mieux élu" que Macron à mon avis. Mais l'heure n'est plus à ça mais à empêcher Macron de nous en faire baver et, si possible, le dégager avant 5 ans ainsi que tous ses petits potes

      Supprimer
  12. Monsieur Attali, il serait grand temps de cesser de prendre les Français pour des imbéciles prêts à avaler vos sornettes. Une vraie démocratie serait le pouvoir au peuple, et actuellement le seul pouvoir appartient à une poignée d'élites qui ne se soucient que de leur ego, leur pouvoir, leur carrière, et qui sont prêts à utiliser toutes les lois possibles qu'ils ont eux-mêmes mis en place pour sauvegarder leurs intérêts personnels au détriment du bien-être du Peuple que vous et vos amis vous méprisez. Que vous le vouliez ou non votre poulain Macron ne sera jamais considéré légitimement élu. Faire un référendum et posez la question aux Français sur ce qu'ils pensent, mais cela, c'est évident que jamais, vous ne suggérerez jamais à votre pion de le faire. Je pense qu'il est temps pour vous de garder vos observations et vos conseils sur ce qu'il est bon de faire en matière de réseaux sociaux: car quand on baillone le Peuple en ne lui accordant pas le droit de s'exprimer au travers de référendum ou de manifestations, et bien il ne lui reste plus que les réseaux sociaux, mais ôtez-lui encore cette liberté d'expression et là, vous le verrez agir dans la rue et faire un remake de la prise de la Bastille. Prenez conscience, vous et vos amis Macron et vos banquiers, qu'à force d'asservir les gens, vous allez assister à une grande prise de conscience et vous retrouvez dans le même cas de figure que ce qu'ont fait les Islandais. Sur ce, Monsieur Attali, recevez mes salutations non dévouées,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attali n'a pas à cesser de les prendre pour des idiots : ils sont idiots !

      Supprimer
  13. Monsieur Attali, il serait grand temps de cesser de prendre les Français pour des imbéciles prêts à avaler vos sornettes. Une vraie démocratie serait le pouvoir au peuple, et actuellement le seul pouvoir appartient à une poignée d'élites qui ne se soucient que de leur ego, leur pouvoir, leur carrière, et qui sont prêts à utiliser toutes les lois possibles qu'ils ont eux-mêmes mis en place pour sauvegarder leurs intérêts personnels au détriment du bien-être du Peuple que vous et vos amis vous méprisez. Que vous le vouliez ou non votre poulain Macron ne sera jamais considéré légitimement élu. Faire un référendum et posez la question aux Français sur ce qu'ils pensent, mais cela, c'est évident que jamais, vous ne suggérerez jamais à votre pion de le faire. Je pense qu'il est temps pour vous de garder vos observations et vos conseils sur ce qu'il est bon de faire en matière de réseaux sociaux: car quand on baillone le Peuple en ne lui accordant pas le droit de s'exprimer au travers de référendum ou de manifestations, et bien il ne lui reste plus que les réseaux sociaux, mais ôtez-lui encore cette liberté d'expression et là, vous le verrez agir dans la rue et faire un remake de la prise de la Bastille. Prenez conscience, vous et vos amis Macron et vos banquiers, qu'à force d'asservir les gens, vous allez assister à une grande prise de conscience et vous retrouvez dans le même cas de figure que ce qu'ont fait les Islandais. Sur ce, Monsieur Attali, recevez mes salutations non dévouées

    RépondreSupprimer
  14. delios12.5.17

    pas compris.. de quelle démocratie parlez vous?
    qui détient tous les médias? avez-vous songé à une quelconque modification dans ce domaine?
    par contre museler la parole sur les réseaux sociaux semble essentiel, étonnant c'est le discours que tient Erodgan, à quelque chose prêt..

    ce qui est surtout essentiel à vos yeux c'est de continuer la casse sociale mais sans que les citoyens ne puissent se fédérer, le plus gros danger en somme... le faible n'est pas là où on pourrait le croire car il s'agit bien d'une preuve de faiblesse que de travestir des réalités pour continuer à faire prospérer les mensonges en laissant tous les médias aux milliardaires qui entretiennent et développent la pensée unique.. celle du néolibéralisme qui saccage tout

    si vous venez de découvrir la misère dans ce pays il faudrait peut-être songer à sortir de Paris autrement qu'en avion privé ... allez visiter les campagnes, celles détruites par des années de vos politiques, allez rencontrer les agriculteurs, les infirmières, .. ceux qui triment pour trois fois rien.. pendant que d'autres détournent des fortunes.. bref la vie de tous les jours de millions de personnes... et faites un petit détour par la Grèce où les personnes souffrant de cancer ou de diabète ne sont même plus soignées, juste parce qu'il faut encore et toujours renflouer les banques...

    RépondreSupprimer
  15. Anonyme12.5.17

    ATTALI ��������������

    RépondreSupprimer
  16. C'est marrant comme vous vous plaignez tous, mais vous avez eu le choix pourtant, alors pourquoi n' avez vous pas fait le bon ?
    Vous avez eu ce que vous vouliez en votant Macron au lieu de la FI au premier tour, faut pas venir vous plaindre maintenant, ca serait trop facile !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a raison, les gens se plaignent mais avoir voté Macron, c'est de l'inconscience. Cependant les votants auraient votés pour un âne si Macron en été un. Il faut savoir que les gens votent n'importe quoi dès l'instant ou on leur fait miroité un miroir aux alouettes. En priorité je crois qu'il faudrai faire passer un examen aux futurs votants pour leur éviter les pièges de manipulateurs comme Macron et toutes cette oligarchie pourrie avec ce genre d'individu comme Attali ou des drogué comme BHL...sans parlé de tous les autres!!!

      Supprimer
    2. Anonyme13.5.17

      "voter c'est de l'inconscience" donc il y a un sacré paquet d'endormis
      ce sont tous ceux qui ont voté qui méritent des pédophiles et des pédérastes alors fermez là vous êtes servis
      ils sont une poignée d'hommes et 7 milliards d'endormis, de moutons qui tombent dans le panneau chaque fois, c'est que vous n'êtes pas prêts pour la Liberté

      Supprimer
  17. Et puis d' abord cela fait 30 ans que cette situation etait parfaitement previsible, mais lorsqu' on a des oeilleres et qu' on voit pas plus loin que le bout de son nez, on finit par se prendre le mur.
    A force de bouffer de la merde, et de se gaver d' emissions debiles televisuelles, on finit par devenir tout aussi stupide, maintenant pleurez et souffrez , ca vous remettra ( peut etre )les idees dans le bon ordre ( si vous etes encore capables de penser par vous memes, mougeons que vous etes tous, car c' est sur penser c' est trop fatiguant, c' est plus facile de faire en sorte que les autres pensent a votre place, et choisissent a votre place, alors venez pas vous plaindre , vous qui avez choisi Macron, cet homme de paille a la solde des Mega-corporations, et peu importe si vous l' avez fait " pour faire barrage " lol, quelle excuse minable , que dis-je aucune excuse, peu importe la raison , seule l' action compte, si vous avez vote pour lui, c' est que vous etes d' accord ( et complices ) avec lui, point barre , rien de ce que vous pourrez dire ne changera ce fait , alors arretez de venir la ramener et ASSUMEZ VOS CHOIX !

    RépondreSupprimer
  18. Orwell avait vu juste en écrivant 1984, big brother se met en place

    RépondreSupprimer
  19. Anonyme12.5.17

    Faisons disparaitre la manipulation des médias,des sondages,payés par les richissimes de notre pays et du monde entier, qui ne sont là que pour orienter les votes de ceux qui n'ont pas une once de réflexion!!

    RépondreSupprimer
  20. Anonyme12.5.17

    La sombre inutilité prétentieuse, la vacuité de ce triste personnage qui a toujours bouffé à tous les râteliers du pouvoir sans jamais rien réaliser mais toujours en pérorant, toujours en flattant et trahissant d'un même élan ne cesseront jamais de m'ebahir.

    RépondreSupprimer
  21. M Attali est là pour mettre en place le nouvel ordre mondial. Les lois sont faites juste pour opprimer le peuple. Ceux qui dirigent notre monde sont au dessus des lois liberticides qu'ils ont créés. Cet individu traine dans les couloirs politiques depuis trop longtemps. Il est temps qu'il parte

    RépondreSupprimer
  22. Attali peux changer d'idéologie pourvu qu'il conserve de l'influence. Il servira un xième Président, sans barguigner.

    RépondreSupprimer
  23. Attali ne change pas d'idéologie ; la sienne est à pas variable. Il veut conserver de l'influence et servira un xième Président, sans barguigner.

    RépondreSupprimer
  24. Anonyme13.5.17

    Attali ne change pas d'idéologie : la sienne est à pas variable. Il veut juste conserver de l'influence et, tel Talleyrand-Périgord, servira un xième Président, sans barguigner.

    RépondreSupprimer
  25. Quel pauvre type, ce mec, il faut vraiment l'empêcher de nuire !

    RépondreSupprimer
  26. Tu crois pas, crétin patenté, opportuniste et néfaste, que l'on va te laisser nos coordonnées pour que tu ailles nous livrer à tes maîtres comme un bon esclave de la finance que tu es !

    RépondreSupprimer
  27. Anonyme13.5.17

    Visionnaire de mes deux..toi qui a côtoyé et conseillé tous les présidents depuis Mitterand..ou en est la France aujourd'hui...n'aurais tu pas quelques responsabilités et reproches à te faire...balaye devant ta porte crétin

    RépondreSupprimer
  28. Monsieur Attali ....Le PEUPLE FRANÇAIS NE VOUS DIT PAS MERCI ... ....!!!! VOUS NOUS VOLER NOTRE LIBERTÉ ... vous avez amener une nouvelle forme d' ESCLAVAGE MODERNE ...et maintenant vous voulez nous BÂILLONNER , non , on avalera pas vos couleuvres !
    avant de censurer les réseaux sociaux , commencer à VOUS TAIRE , et la France ira mieux .
    La "violence" des réseaux n'est rien comparer à VOS MENSONGES et MANIPULATIONS ( dont les présidentielles 2017 !), NOUS NE SOMMES PAS DUPES !
    PS : EN 1981 , " VOUS DISIEZ QUE L'EUTHANASIE ÉTAIT UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE NOTRE SOCIÉTÉ FUTUR " ( car soit disant , les anciens coûtent cher à la société )
    peut-on prendre un RDV ....VOTRE INJECTION EST PRÊTE !...!!!


    RépondreSupprimer
  29. Monsieur Attali , LE PEUPLE FRANÇAIS NE VOUS DIT PAS MERCI ...!!! ..VOUS NOUS AVEZ VOLER NOTRE LIBERTÉ !!!
    depuis des décennies , nous sommes sournoisement devenus des "ESCLAVES DES TEMPS MODERNES , grâce à vous entre autre , ainsi que l'oligarchie .... et l'U.E.!!! Donc la "violence " des réseaux sociaux n'est rien comparer à VOS MENSONGES ET MANIPULATIONS ( dont l'élection présidentielle 2017 ) NOUS NE SOMMES PAS DUPES !
    nous n'avalerons pas vos couleuvres , au lieu de poursuivre davantage la censure ...COMMENCEZ PAR VOUS TAIRE , et la France ira mieux .
    PS : vous avez déclaré en 1981 dans votre livre " l'avenir de la vie " : ..."DÈS QU'IL DÉPASSE 65 ANS ...L'HOMME COÛTE CHER À LA SOCIÉTÉ (...) L'EUTHANASIE SERA UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE NOS SOCIÉTÉS FUTURES " ..;c'est l' heure "H" ( H = hache , des têtes vont tombées ) .... prenons un RDV , votre INJECTION EST PRÊTE !!!


    RépondreSupprimer
  30. Anonyme15.5.17

    Je suis évidemment d'accord pour m'insurger contre les énormités que nous pond sans cesse ce monsieur et ici encore une ou il veut nous faire avaler que pour défendre la démocratie, il compte avec ses copains, faire la police de la pensée et donc faire le tri entre ce qui pourra être dit ou non. On devine à peine que les vociférations qui le gênent sont les hurlements terrorisés des citoyens qu'on emmène comme des moutons à l'abattoir néolibéral. Par contre je ne lis de personne que si ce monsieur est présent dans tous les gouvernements depuis Mitterrand, ce n'est pas forcément par opportunisme mais parce-qu'il à un rôle précis. İl est sans doute , comme d'autres ( BHL pour le plus connu) le représentant auprès ​de la classe politique française des​ intérêts de l'état d'Israël. Je rappelle, chacun le sait sans doute (dans le cas contraire une petite recherche sur Google vous permettra de trouver rapidement les vidéos de ses interventions en ce sens) Attali milite pour un mondialisme accompli organisé par une gouvernance mondialisée dont le centre névralgique, la capitale serait Israël. Je sais, c'est limite conspi...

    RépondreSupprimer
  31. Monsieur Attali , LE PEUPLE FRANÇAIS NE VOUS DIT PAS MERCI ...!!! ..VOUS NOUS AVEZ VOLER NOTRE LIBERTÉ !!!
    depuis des décennies , nous sommes sournoisement devenus des "ESCLAVES DES TEMPS MODERNES , grâce à vous entre autre , ainsi que l'oligarchie .... et l'U.E.!!! Donc la "violence " des réseaux sociaux n'est rien comparer à VOS MENSONGES ET MANIPULATIONS ( dont l'élection présidentielle 2017 ) NOUS NE SOMMES PAS DUPES !
    nous n'avalerons pas vos couleuvres , au lieu de poursuivre davantage la censure ...COMMENCEZ PAR VOUS TAIRE , et la France ira mieux .
    PS : vous avez déclaré en 1981 dans votre livre " l'avenir de la vie " : ..."DÈS QU'IL DÉPASSE 65 ANS ...L'HOMME COÛTE CHER À LA SOCIÉTÉ (...) L'EUTHANASIE SERA UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE NOS SOCIÉTÉS FUTURES " ..;c'est l' heure "H" ( H = hache , des têtes vont tombées ) .... prenons un RDV , votre INJECTION EST PRÊTE !!!

    RépondreSupprimer
  32. Anonyme1.6.17

    Et ce connard a déjà prévu qui sera président après macon, il a précisé que ça sera une femme !!! je mise sur lagarde !

    RépondreSupprimer
  33. "l'immense joie" d'Attali signifie pour nous une prophétie de malheurs...Il n'est pire que lui...

    RépondreSupprimer
  34. Anonyme17.6.17

    Attali est ignorant sur un point primordial : on ne titille pas le Peuple. Ce vieil énergumène s'en mordra les doigts !

    RépondreSupprimer